Interview

Laurent Nicollin fait le bilan de la saison

933

Laurent Nicollin, le président du MHSC, s’est livré par l’intermédiaire du site du club. Il a abordé quelques sujets de la saison actuelle, tout en évoquant l’avenir.

« Nous avons prévu une ou deux arrivées », déclare Laurent Nicollin

Concernant le mercato estival, le président ne veut pas faire de folie. Avec un effectif déjà « conséquent« , il ne devrait pas y avoir énormément de mouvements :

On continuera à faire ce qu’il est possible de faire avec les moyens qu’on a, tout simplement. Il faut qu’il y ait des jeunes qui grandissent et qui intègrent l’équipe première. A nous, ensuite, de renforcer l’ossature que nous avons cette année par deux ou trois éléments qui contribueront à la rendre plus forte. Il ne faut pas oublier que nous avons un effectif conséquent, sans joueur en fin de contrat. La saison prochaine, il n’y aura pas 12 arrivées et 15 départs. Pour l’instant nous avons prévu une ou deux arrivées et ensuite, les éventuels départs seront compensés poste par poste.

En outre, malgré les doutes au cours de la saison, il n’a jamais voulu changer d’entraîneur :

Je ne me suis même pas posé la question de cesser ma collaboration avec Michel Der Zakarian. Certaines personnes se permettent de dire des choses et ont peut-être pu envisager cela mais ça ne m’a même pas effleuré l’esprit une seule minute de ne pas garder Michel (Der Zakarian).

Le président s’est d’ailleurs exprimé sur la future 16ème saison consécutive du club héraultais (un record pour le MHSC) :

Ça fait toujours plaisir de faire partie du gratin du football français. Je pense qu’une 16ème saison consécutive dans l’élite, ce n’est pas négligeable et qu’il y a beaucoup de clubs, notamment pas loin de chez nous, qui aimeraient être à notre place. C’est encore plus beau de pouvoir vivre les 50 ans du club en Ligue 1. Une telle longévité dans l’élite est d’autant plus belle que financièrement c’est de plus en plus compliqué pour un club comme nous dans cette compétition où la grande majorité des clubs sont adossés à de grands groupes. Continuons à être un des derniers ‘’petits clubs gaulois’’ et battons-nous. Nous n’avons pas de potion magique mais nous pouvons compter sur quelques bonnes idées, notamment au niveau du recrutement. J’espère que les jeunes vont mettre le nez à la fenêtre aussi. En tout cas, nous sommes là et bien là et nous nous battrons jusqu’au bout pour porter haut les couleurs du MHSC.

Enfin, en parlant des 50 ans du club (le 16 novembre 2024), il déclare que le futur maillot extérieur (équipe masculine/féminine) sera « très sympa et vaudra le détour ». Patience !

L’intégralité de l’entretien avec Laurent Nicollin à retrouver en cliquant sur ce lien.

 

Article précédent
Kouyaté et Sagnan incertains contre Monaco
Article suivant
[MHSC-ASM] Le groupe pailladin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Othmane Maama doit-il être titulaire face à Lens ?