Anciens

Jonas Omlin sur son transfert : « je me sens plus libre »

779

Transféré cet hiver au Borussia Mönchengladbach, le gardien suisse Jonas Omlin a confié avoir connu des moments difficiles en France, et se sent « revivre » en Allemagne.

Une adaptation difficile

Le nouveau gardien du Borussia Mönchengladbach avoue avoir eu du mal à s’acclimater. Un sentiment reflété sur le terrain lors de sa première saison.

Les débuts, déjà, ont été difficiles. Je me suis retrouvé dans un pays étranger avec une langue étrangère, en plein confinement. Nous étions de fait enfermés à la maison. C’est justement ce temps d’acclimatation qui nous a été enlevé.

Une forte exigence des français quant à leur langue

Il confie que les français sont exigeants quant à la langue française, et qu’il a eu du mal à s’en adapter.

Les Français sont très attachés à leur langue. Tu dois apprendre le français immédiatement. En tant que personne extérieure ou étrangère, il est difficile d’entrer dans cette « famille », car tu ne peux tout simplement pas dialoguer.

Nous n’avons pas pu faire connaissance avec notre nouvelle patrie. D’une certaine manière, ma famille ne s’en est pas vraiment remise. Nous avons eu beaucoup de mal à nous adapter.

Jonas Omlin « revit » en Allemagne

L’international suisse se dit revivre en Allemagne, au sein d’un club très professionnel.

Je me sens à nouveau plus libre. Et il y a tellement à faire dans ce club. Le professionnalisme est impressionnant.

Article précédent
Des incertitudes en défense centrale à Monaco
Article suivant
Montpellier prêt à passer à l’action pour Mohamed Bayo et Jonas Martin ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Akor Adams doit-il rester remplaçant désormais ?