Maouassa permet au MHSC de ramener un point inespéré

110

Dans cette 35ème journée de Ligue 1, l’avant dernière à domicile, le MHSC aura eu toutes les peines du monde à proposer du jeu face à une équipe de Lorient plus inspirée. Le MHSC ramènera toujours un point symbolique grâce à l’un de ses remplaçants.

Le MHSC en difficulté offensive

Montpellier, privé, de ses leaders a du mal à installer son jeu. Hormis un tir de peu à côté d’Elye Wahi bien lancé par Nordin (4′) puis un cafouillage à deux doigts de finir au fond, suite à une tête de Sylla (17′), Montpellier n’aura rien montré dans ce début de match. Au plus grand désespoir de certains supporters.

Devant Elye Wahi avait l’occasion de faire grimper son compteur. En vain, hormis son tir raté il ne se créera aucune occasion. Devant le plus inspiré aura été Arnaud Nordin bien que très très brouillon. Mavididi aura en second mi-temps, l’une des plus grosses occasions du match (C’est dire!). Un plat du pied venant lécher le poteau droit. Non cadré, trop peu pour celui qui n’aura pas brillé pour remplacer Maouassa, qui, lui, aura marqué après son entrée. L’anglais continue de surprendre, mais pas forcément de la bonne des manières…

La plus grosse occasion aura été à la 36′, et cette frappe du gauche entre le point de penalty et la ligne des 6 mètres (0-0). Ballon splendidement repoussé par Mvogo … ou bien un peu mal conclu par Nordin? Nouvelle tentative cinq minute plus tard pour Arnaud Nordin, un des plus inspirés offensivement aujourd’hui, sans être pour autant en réussite. Avec 13 tentatives pour seulement quatre cadrées, le MHSC aura donné l’impression de ne pas avoir envie de jouer. Peu d’appels, peu d’intensité pas de rythme, on aurait dit que Montpellier avait abdiqué. Privé de ses meneurs c’est Jordan Ferri et Joris Chotard qui se sont relayés pour créer du jeu. Si les deux joueurs ont touché leur nombre habituel de ballons, ils se sont parfois montrés un peu plus dépassés en terme de créativité et de précisions : les corners comme les passes, étaient souvent trop lisibles pour surprendre les lorientais. Jusqu’à la 94′ où le MHSC marquera enfin sur un coup de pied arrêté.

Tchato dans le dur, Kouyaté en patron

En première mi-temps, la plupart des actions avaient lieu côté gauche. Tchato, titulaire à la place de Falaye Sacko aura laissé beaucoup (trop) d’espaces aux attaquants de Lorient. Qui tentaient alors chacune de leurs offensives de son côté.

A l’image du précédent cité, ce furent deux  joueurs parmi les plus en difficulté aujourd’hui. Montpellier aurait pu s’incliner, puisque Lorient a ouvert le score par l’intermédiaire de Faivre (68′).

Dans un match qui tournait peu à peu à la parodie du football, entrecoupée à chaque contact avec les lorientais, jouant sur l’habituelle réputation rugueuse de club pour gratter de précieuses minutes. Michel Der Zakarian faisait entrer Maouassa, Falaye Sacko puis Germain et Guéguin. Kiki Kouyaté, de retour après sa suspension a montré une nouvelle fois toute son importance pour récupérer mais aussi fédérer les autres défenseurs. Un nouveau bon match pour éviter un naufrage comme au Groupama Stadium.

Maouassa mérite bien sa place dans le 11

Parti se rasseoir de désespoir sur le but lorientais (et c’est dire le connaissant), Der Zak allait voir son abnégation récompensée : 94′  F. Maouassa permettait au MHSC d’égaliser :

A la suite d’un corner cafouillé par la défense lorientaise, l’ancien Rennais, bien placé, ajustait Mvogo d’une frappe puissante du gauche. Montpellier arrache une égalisation inespérée. 1-1!

Quelle bouffée d’air frais dans ce match complètement raté de la part de Montpellier.  Un point inespéré, permettant de ne pas sombrer dans le désespoir après le carnage lyonnais. Remplacé par Stephy Mavididi, Maouassa semble avoir montré qu’il est plus décisif. Plus percutant, et plus réaliste. Dilemme de taille puisque l’anglais souhaitant partir, le temps de jeu lui permet de gagner en valeur. A condition d’être plus décisif qu’aujourd’hui, comme à Monaco par exemple. 

Suite la semaine prochaine…

Article précédent
MHSC-FCL : le onze pailladin !
Article suivant
Montpellier a refusé une offre à 25M€ pour Elye Wahi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?