Du monde s’affole pour Joris Chotard

306

En manque de temps de jeu une partie de la saison, il a fait son retour sur la fin de saison, plus performant et impliqué que jamais. Une situation qui n’aurait pas laissé insensible plusieurs clubs, qui sont déjà dans les rumeurs du mercato.

Des clubs en France comme à l’étranger

Si le numéro 13 n’a pas déclaré d’envie de quitter le club particulièrement, son avenir reste toujours incertain et son entourage resterait à l’écoute des offres. Les premières rumeurs diffusées par le média Team Football , confirmeraient des intérêts à l’est ou à l’ouest du pays : en Italie et en Espagne plus précisément. Villareal, Séville ou encore la Fiorentina de Jonathan Ikoné viennent aussi compléter la liste de ceux intéressés. Compléter car oui, en France, ce serait l’OGC Nice, friand de récupérer nos gros poissons, qui aurait fait part de son intérêt. Néanmoins, à moins d’une offre supérieure à 15M d’euros, le club ne devrait pas vouloir laisser partir son « enfant », déterminé et motivé comme il l’est.

Une évolution croissante

Auteur de 36 apparitions cette saison, pour un total de 2555 minutes jouées : ce qui représente en moyenne 71 minutes par match, Joris Chotard a (déjà) dépassé son 100ème match avec la Paillade. Parfois titulaire remplacé, parfois remplaçant pour dynamiser. Joris Chotard aura effectué 6 passes décisives cette saison. Total correct sachant qu’il est souvent dans la ligne plus défensive du triangle au milieu de terrain. On retiendra par exemple, sa splendide ouverture de près de 50 mètres, sur le but de Nordin contre Nantes. Par moments, des éclairs de génie qui lui vaudront d’ailleurs de jouer l’Euro espoirs avec la France. En compagnie d’un autre prodige : Elye Wahi, retenu lui aussi.

Selon le site football database, un graphique intéressant (indice FBDB) image sa progression au fil des saisons, selon des indicateurs que nous ne possédons malheureusement pas en détail.

A suivre…

Article précédent
Après Arsenal et Chelsea, la Juventus sur Elye Wahi !
Article suivant
L’avis sans filtre [SDR 1-3 MHSC] : « L’équipe a joué le jeu jusqu’au bout »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?