Résultat

[OL 1-4 MHSC] Tamari en feu, Montpellier atomise l’Olympique Lyonnais au terme d’un match d’anthologie

895

Premier déplacement et pas des moindres avec ce match au Groupama Stadium. En quête de sa première victoire, tout comme Lyon, le MHSC se déplaçait avec son 11 type, à l’exception d’Elye Wahi, en instance de départ. Ce qui n’a pas empêché le MHSC, cette fois, de régner sur le Groupama Stadium.

L’attaque du MHSC en feu

Très  grosse situation lyonnaise dans ce début de match , avec un centre en direction de Lacazette qui ne trouve personne (11′)

18′ idem pour Montpellier. Tamari lancé seul en profondeur tentait un centre en retrait contré par un tacle. Il y avait bien mieux à faire voire une frappe en force dans l’angle fermé.

Montpellier ne lâche pas ses efforts et au pressing et sur l’action d’après, Nordin vient voler un ballon après une passe manquée de Riou. Finition chirurgicale et le MHSC ouvre le score (20′ 0-1).

L1 (J2), OL - MHSC : la troupe de Laurent Blanc touche le fond — foot11.com

Première titularisation et premier but pour Arnaud Nordin. Auteur d’un très bon match aujourd’hui.

Peu après le but, Lyon essaye de se réveiller : triple occasion avec un centre dans les 6m juste devant le but, mais Montpellier peut se dégager avant une frappe sans doute fatale (25′ 0-1).

Et la Paillade continue de pousser

Pas loin du coup du siècle, Nordin manquait son centre en retrait pour Tamari, seul dans l’axe, après une combinaison côté gauche (27′)

Sur l’action suivante suite au coup franc Teji travaillait son centre et Adams inscrivait le pensait marquer son troisième but. Refusé immédiatement pour un hors jeu . Sans doute de très peu car les images ne donnent pas forcément raison à cette décision (28′ 0-1).

Pas grave Montpellier, ne lâche pas. A l’issu d’un long ballon sur Adams, déséquilibré, Tamari, profite de l’avantage pour enrhumer Caleta-Car d’un petit pont d’un délicieux petit extérieur et partir conclure seul d’un plat du pied. But splendide, le parcage explose. (39′ 0-2) Et honnêtement, c’est plus que mérité. Car Lyon a la tête sous l’eau. Adams récompensé d’avoir résisté à la faute, et Tamari de son inspiration offensive, qui frôle parfois le génie, comme sur cette occasion convertie en but, par le joueur parti du milieu de terrain, seul face à 2 lyonnais.

https://www.francebleu.fr/s3/cruiser-production/2023/08/41be8983-2a89-450e-88ae-442835d7d9ed/1200x680_sc_000-33rn68q.jpg

Le MHSC va-t-il tenir cette fois ?

Nul ne doute de l’incapacité de Montpelliérains à mettre en difficulté. Une nouvelle fois devant au score, il faudra cette fois lutter contre son petit défaut : perdreet gâcher son avance. C’est Tamari qui redescendait contrer la balle sur un bon débordement, signe d’un groupe homogène. Mais en deuxième mi-temps, il s’agira de ne pas reculer comme face au Havre.

Très généreux dans ses efforts, Tamari était proche de faire un doublé sur un nouveau face-à-face avec Riou. Une combinaison avec Adams qui lui donnait le ballon parfait. En bout de course, le numéro neuf tirait trop centralement. Le but du chaos était là (57′ 0-2).

Al-Tamari, Adams, c’est vraiment très fort

À la suite d’une superbe parade, sur coup franc, Lecomte levait la tête et distillait un caviar en profondeur pour Tamari. Une passe décisive pour le gardien, et l’occasion de se rattraper du but du break pour le jordanien, de nouveau en face à face après un rush depuis le côté droit cette fois. Frappe clinique à ras de terre et la Paillade explose. 3-0 net et précis. (0-3 67′) Le MHSC domine de la tête et des épaules , il se prendrait même à rêver s’il oublie le match de l’an passé avec la même avance…
Car sur l’action suivante c’est bien Lacazette qui marque (1-3 70′). Et les doutes qui reviennent.

Tamari (76′) manquait son nouveau face à face, qu’il s’était fait tout seul après un une-deux côté gauche. Fort de ses très bons appels en profondeur, il récupérait le ballon sur la construction lyonnaise et servait Adams. Nouvelle grosse occasion de but : Adams tirait cette fois à côté (78′ 1-3).

https://www.lequipe.fr/_medias/img-photo-jpg/alexandre-lacazette-a-ete-expulse-samedi-contre-montpellier-b-autissier-l-equipe/1500000001822867/0:0,1998:1332-828-552-75/886d7.jpg

Le match s’enflammait, les Lyonnais, piqués au vif après une simulation, venaient découper Savanier. Début de bagarre et l’arbitre expulse Lacazette, auteur de ce geste plein de frustration. Un carton rouge qui vient encore plus enflammer cette fin de match déjà folle (1-3 80′).

Alors que le chrono tourne, Montpellier, récupère un bon ballon. A la suite d’un corner, Leroy envoie en pivot un super ballon pour Tamari. Qui temporise d’un délicieux demi tour avec le ballon. Pour servir Chotard, qui après une remontée de balle glisse le ballon à Akor Adams. Frustré de son but refusé , le nigérian prend cette fois la peine de dribbler Riou pour être sur de n’avoir plus qu’à pousser la balle au fond, malgré un angle fermé. (88′ 1-4). Troisième but pour Adams, devançant alors Tamari auteur d’un doublé et lui, à 2 buts.

Le match se termine, et le MHSC décroche sa première victoire, et pas n’importe laquelle. Une vengeance personnelle compté-tenu du dernier déplacement lyonnais, mais aussi une première victoire pour lancer la saison. Hier soir, c’est bien la Paillade qui a triomphé.

A suivre…

 

Article précédent
[OL-MHSC] le onze pailladin !
Article suivant
[OL 1-4 MHSC] les notes des pailladins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Le MHSC encore rejoint au score : a-t-il un problème de mental dès lors qu'il mène ?