Et si Montpellier conservait Maxime Estève ?

228

Après la prestation d’hier beaucoup de questions se bousculent dans les esprits pailladins. Et pour cause : le nouveau naufrage défensif et les prestations de plusieurs joueurs pointés du doigt avec une certaine récurrence. Un dossier se retrouve remis au centre : celui de Maxime Estève.

Maxime était un des joueurs d’avenir

Un temps courtisé par l’AC Milan, Estève a eu sa période de jeu de très grande qualité. Il s’était par exemple mis Mbappé dans sa poche tout au long du match (lui valant la note de 8 par l’Equipe malgré la défaite pailladine).

Un joueur avec de l’envie, qui anticipait, et une jeunesse qui faisait du bien pour contrer les joueurs de vitesse. Oui mais… Estève a aussi son caractère et semblerait s’être mis à dos une partie du vestiaire. Ou peut-être que ce contentieux a lieu avec les dirigeants. Avec notamment cette sortie, aussi lunaire que factuelle, bien qu’avec un langage cher à notre bien aimé Loulou… 

« Il n’y a rien qui a fonctionné. On a été zéro, ça fait quelque temps qu’on est zéro ! On aurait pu jouer six heures et demie qu’on n’aurait pas mis un but. À un moment donné, il faut se sortir les doigts du c*l. Moi, ça me casse les c*uilles qu’on soit dans la difficulté comme ça tous les week-ends. La remise en question est faite depuis un an et demi, il n’y a rien qui se passe, on a que ce qu’on mérite »

Des offres insuffisantes pour partir

Sa baisse de performance étant plus ou moins corrélée avec une disparition progressive des terrains, a mené le club à faire de Maxime Estève  un de ses joueurs sur la liste des transferts.

L’Udinese a formulé une offre autour des 8M€ (bonus inclus, et difficiles à atteindre) le FC Bruges aussi est à l’affût avec une offre autour des 7M€ bonus inclus.

Pendant ce temps, la défense coule

Et ce pourrait être un contexte favorable pour voir un retour de Maxime Estève, peut-on se dire?

L’arrivée de Christopher Jullien pouvait être une belle opportunité pour le club : le géant avait tout pour être le pilier d’une défense qui a connu la croix et la bannière. Néanmoins, l’on ne peut pas dire que ses prestations lui promettent un avenir dans celle-ci. Souvent laxiste au marquage, il est encore coupable ce week-end sur 2 des 3 buts encaissés. Pas aidé par son compère de l’aile, Falaye Sacko, ils sont tous deux ciblés par de plus ou moins vives critiques, après cette défaite. Défaite qui mène à une analyse des récurrences lors des matchs ou le MHSC n’est pas reparti avec les 3 points.

À moins que, la récente vente d’Elye Wahi débloque des fonds pour une nouvelle recrue de dernière minute. Dans le cas contraire, n’aurait-on pas tous le droit à une seconde chance, pour coller avec l’hypothèse d’un retour de Maxime Estève ?

A suivre…

Article précédent
Lecomte, muraille sur pénalty
Article suivant
Laurent Nicollin confirme une première offre pour Ruben Aguilar !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?