Benjamin Lecomte salue le rôle des ultras dans un match

315

Parfois critiqués pour leurs excès dans les tribunes, leur rôle de 12ème est indéniable. Ces derniers aident les joueurs à se surpasser, Benjamin Lecomte en est le premier sensible.

Interviewé sur l’Echo de la Mosson de dimanche dernier (MHSC-Reims) à l’occasion de son 100ème match sous le maillot de Montpellier, Benjamin Lecomte s’est entretenu sur divers sujets, dont le rôle des ultras.

MHSC 1-0 RENNES, une rencontre qui a basculé grâce au public ?

Le gardien se remémore ce match face à Rennes à la Mosson le 23 avril, où les pailladins alors réduits à 10 en début de seconde période tiennent le coup et vont même chercher la victoire en toute fin de match. Un exemple pour lui du rôle des ultras dans un stade, où plus globalement des supporters.

Je suis très attaché au club et à nos supporters (ultras). On les critique parfois mais regardez la saison dernière : ils sont là contre Rennes et on gagne 1-0 à dix contre onze. À l’inverse, contre Nice ils ne sont pas là, on mène 2-0 et on perd 3-2. On peut penser ce qu’on veut mais la différence est là. Contre Rennes on était cuit et si les supporters ne nous aident pas à nous mettre dans une bulle et nous sentir imbattables,  on ne ramène pas ce résultat là.  Parfois ça marchera et parfois ça ne marchera pas, mais on a forcément besoin de leur soutien.

Article précédent
Laurent Nicollin : «pas spécialement ma volonté» de recruter un attaquant
Article suivant
[MHSC 1-3 SDR] Top Of The Tweets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?