Chiffres

Attention aux coups de pied arrêtés !

53

Le MHSC se déplace sur la pelouse de la Meinau aujourd’hui (15h). Les hommes de Michel Der Zakarian devront être attentifs aux coups de pied arrêtés défensifs, réelle faiblesse en ce début de saison. 

4 coups de pied arrêtés encaissés, aucun inscrit

Dans son édition du jour, le Midi Libre pointe un chiffre plutôt inquiétant sur ces phases de jeu.

En effet, les pailladins ont encaissé 4 buts sur coups de pied arrêtés depuis le début de la saison. Le premier face au Havre et Gautier Lloris qui était venu doucher la Mosson en reprenant, avec de la réussite, un coup-franc de son coéquipier. Reims est ensuite venu marquer deux fois sur phase arrêtée, une première fois sur corner puis un coup-franc direct inscrit par Teuma. Enfin, avant la trêve, le lillois Yazici avait inscrit un coup-franc que personne n’avait pu dégager.

Des phases compliquées à travailler durant la trêve

Interrogé sur cette statistique en conférence de presse, Michel Der Zakarian a avoué qu’il avait été compliqué de travailler les coups de pied arrêtés défensifs durant la trêve, face aux nombreuses absences :

Huit joueurs n’étaient pas là, on ne peut pas travailler. On travaille quand tout le monde est là. On peut travailler avec les jeunes mais… […] Il y a quand même eu une piqure de rappel ce matin, il y en aura une demain. Mais cela n’empêche pas de se prendre des buts sur coup de pied arrêté, c’est le football.

Les joueurs sont donc prévenus avant le match contre Strasbourg et devront être plus que vigilants lorsque les alsaciens auront un coup de pied arrêté dans la moitié de terrain montpelliéraine.

 

Article précédent
[RCSA-MHSC] la composition probable pailladine
Article suivant
[RCSA-MHSC] le onze pailladin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?