Der Zakarian : « Si je parle, je vais dire des choses pas bonnes »

424

Après le match nul rageant cet après-midi à Strasbourg (2-2), Michel Der Zakarian est revenu sur le but refusé à Khalil Fayad au bout du temps additionnel.

Le but était valable selon MDZ

Le technicien pailladin va à l’encontre de la décision de l’arbitre, et explique que selon lui, il y avait d’abord faute sur Kelvin Yeboah. Un contact qui provoque la main de l’attaquant montpelliérain.

C’est toujours un choix des arbitres et des gens de la Var qui décident. Pour moi il y a faute sur Kelvin, il le pousse. Après il fait main d’accord. Mais il y a faute. Je pensais qu’il avait laissé l’avantage.

Michel Der Zakarian poursuit, ne comprenant pas la décision de l’arbitre, qui avait d’abord été appelé pour la main, et non la faute. Il préfère ne pas trop en dire.

Si je parle, je vais dire des choses pas bonnes […] Ce sont des choix contre nous. Quand c’est contre toi, tu es toujours déçu. Mais on aurait aussi pu le perdre 3-2 ce match. C’est ce qui me fait enrager. L’arbitre dit que la Var l’appelle pour signaler la main. Pas la faute. Quand il y a un but, il revoit les images, puis leur banc a parlé, ça influence aussi.

Des propos recueillis par le Midi Libre.

Article précédent
[RCSA 2-2 MHSC] Que c’est cruel, encore une fois!
Article suivant
Montpellier 14ème de Ligue 1 ce lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?