Résultat

[MHSC 0-0 SRFC] Un petit point et puis s’en vont…

117

Troisième réception au stade de la Mosson, dans l’espoir d’une première victoire pour nos joueurs du MHSC. En face, Rennes, récent vainqueur en Europe, fatigué mais préparé de manière optimale avant le match de Montpellier.

Dans un 11 ou Fayad et Khazri viennent combler les absences de Nordin et Tamari, le MHSC renouvelle sa défense Kouyaté Omeragic. La première grosse occasion sera rennaise (17′) super arrêt du pied. Falaye pas dans le bon timing de son côté, laissant souvent des espaces côté gauche. Ballon perdu sur une rare incursion.

Lecomte 17′ super arrêt du pied. Falaye aux fraises de son côté. Ballon perdu sur une rare incursion, par ce même Sacko, pas inspiré pour un centre.

Teji tente d’allumer la mèche, Adams trop imprécis

Teji tente alors de mettre le feu par ses dribbles. Coup franc bien tiré sur Kouyaté qui dévie un très bon ballon. Adams n’y croit pas assez pour placer sa tête et ouvrir le score 19′. Une grosse occasion de chaque côté dans ce timide premier quart d’heure.

Timide jusqu’à la demi-heure, même, puisque les pigeons semblent plus actifs sur la pelouse, que l

Teji tente de mettre le feu par ses dribbles. Coup franc bien tiré sur Kouyaté qui dévie un très bon ballon. Adams n’y croit pas assez pour placer sa tête et ouvrir le score 19′. Une grosse occasion de chaque côté dans ce timide premier quart d’heure.

Timide jusqu’à la demi-heure, même, puisque les pigeons semblent plus actifs sur la pelouse, que les joueurs des deux équipes. Une bonne offensive stoppée par Sylla qui combine avec Khazri. Passe trop prévisible du Pailladin qui se fait intercepter. Centre en retrait aux 20 mètres plein axe, et frappe au dessus. Montpellier serre les fesses tandis que Rennes se fait de plus en plus pressant.

Montpellier répond. Bonne interception d’Adaps qui remet pour Teji. Le ballon revient au premier côte qui décale Khazri. En angle fermé, il parvient à tirer à ras de terre, et son ballon dévié est dévié par Mandanda en corner. Adams de nouveau vif pour récupérer un bon ballon, force le un contre un côté droit, malgré la charge du défenseur. Il déclenche une frappe puissante mais trop sur Mandanda, qui repousse des pieds cette fois (33′).

Pas de but mais Montpellier remonte sa ligne de pressing, faisant reculer Rennes, jusque là un peu trop avancé dans le match. Après la 40eme Savanier contrôle et arme à son tour aux 20m. Ballon à ras de terre repoussé par les défenseurs. Il serait pourtant très opportun de marquer juste avant la mi-temps. Dans un match de plus en plus tendu, les contacts non sifflés d’un côté et de l’autre agaçant progressivement les 22 acteurs.

Une nouvelle fois Teji récupère un ballon à l’entrée de la surface. Sa reprise coup du pied ne parvient toujours pas au cadre, cette fois à côté. (42′ 0-0).

Du danger des deux côtés

La deuxième mi temps n’est pas simple pour autant. Rennes recommence ses possessions. Khazri parvient à récupérer un bon ballon sur un contre et arme sa demie volée. Ballon qui fracasse la barre et rebondit sur la ligne. (58) Après un quart d’heure, la Paillade se crée sa vraie première occasion. On sent un groupe volontaire, mais encore paralysé par quelques craintes, certainement lié à la mauvaise série actuelle. Parmi les espaces, Fayad Chotard ou Adams permettent de bonnes récupérations avant des passes plus verticales. Précieux car de grands espaces se créent dans la défense , sur les possessions rennaises. Gouiri répond et met à nouveau à contribution Lecomte, sur un ballon trop mou (67′). Le gardien pailladin brille et repousse une très grosse offensive sur l’action suivante (68′). Au tour de la paillade de trembler.

Mais ce ballon ne veut pas rentrer

Le match s’enflamme un peu. Fayad est déstabilisé dans la surface, sans suite. Teji place une tête puissante, le MHSC monte crescendo. Après un énième bon mouvement de Fayad côté gauche, le ballon parvient à Khazri aux 6m. Sa frappe en pivot est magnifiquement sortie par Mandanda (73′). Nouveau temps fort pailladin, marqué par l’entrée de Tamari. Tous les ingrédients disponibles sont là.


Au lieu de ça, c’est Rennes qui se montre de plus en plus pressant. Le jeu montpelliérain est bien trop timide. Le foot se joue sur des détails. De bonnes situations s’offrent à Montpellier qui manque sa passe, trop imprécise ou trop peu puissante. Chotard en est l’exemple, avec une passe clé manquée et une projection rennaise proche d’arriver jusqu’au but. Jusqu’à cette 91′. Le ballon remis par Yeboah parvient jusqu’à Sylla. Qui sert Savanier à l’entrée de la surface. Sa frappe puissante manque de peu le cadre. Énorme situation. D’autant que par la suite Ferri trouve Tamari. Le jordanien n’a pas ses jambes habituelles et perd la balle, sur sa conduite… (93′)

Le match touche à sa fin après un dernier coup franc côté droit pour Rennes. Coup franc dégagé par Yeboah. Ce sera malheureusement la dernière action du match…

Montpellier n’a pas su concrétiser sa domination de fin match. On retiendra une grosse transversale de Khazri et cette frappe ratée de Savanier, qui auraient pu faire basculer la rencontre. Rencontre que Montpellier aurait pu perdre, sans son très bon gardien, notons le aussi. Dans cette longue course de fond qu’est la ligue 1, pour la première fois, le MHSC n’encaisse pas de but. De quoi se consoler maigrement ?

 

 

 

 

Article précédent
[MHSC-SRFC] Le onze Pailladin !
Article suivant
Montpellier 13ème de Ligue 1 ce lundi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?