[ASC 1-2 MHSC] Sans flamber, Montpellier assure l’essentiel avec la qualification

133

Le MHSC se déplaçait à la Licorne, sur le terrain d’Amiens. Match de coupe pour lancer l’année 2024. Un match disputé qui verra au final la première victoire de l’année pour Montpellier.

Premier match de 2024, et presque un 11 type

Dans une formation de coupe, et d’absents de la CAN Montpellier se déplace à Amiens. Savanier suspendu, Adams sur le banc, et pour le reste ce sont quasiment tous les titulaires restants. A noter le positionnement de Fayad, en 10, devant Ferri et Chotard. Devant lui, ce sont Yeboah et Khazri.

Sur les côtés, les deux recrues : Hefti pour son premier match et presque sur son premier ballon commence sous les couleurs montpelliéraines par un très beau contrôle en extension. De l’autre côté c’est Coulibaly qui est sur le couloir gauche, percutant sur ses dribbles, comme sur son premier ballon défensif et une bonne récupération.

La première occasion a lieu pour les joueurs à Domicile, un joli ballon en profondeur finit sur une tête d’un joueur esseulé, capté par Lecomte (9′).

Nouvelle occasion après un duel avec Esteve côté gauche, qui chute sur son bras. Le numéro 9 écrase sa frappe dans un angle fermé. Amiens joue beaucoup avec son grand Andy Carroll devant. Élément à surveiller dans ce match. Carroll lance à nouveau le numéro 9 côté gauche cette fois, en 1 contre 2. Côté fermé il tente un centre en retrait qui ne trouve personne (19′).

Un temps fort finalement récompensé 

En face, Montpellier tente timidement, mais se rapproche des cages. Après un bon centre d’Hefti, Yeboah se retrouve un peu désemparé sur le choix de la finition. Le ballon finit juste à côté de la cage amiénoise. (26′) Une grosse occasion partout. Montpellier presse plus pendant le second quart d’heure. Khazri tente une percée après un bon contrôle, mais ne parvient à frapper (34′). Les corners se multiplient, sans réussite toutefois.

La réussite on la provoque dit-on? Khazri, récupère un bon ballon et tente un sombrero pour éliminer le joueur. Ballon dévié de la tête… qui trompe le gardien. Le joueur dégage en catastrophe sur sa ligne… et BUT! Il ne pourra pas sauver ce but « cadeau ». Mais but important, la paillade mène 1-0 (43′).

Deuxième période : bétonner ou confirmer ?

En tout cas, Andy Carroll contrôle et tente un geste acrobatique sur le premier ballon. Sans plus de frayeurs , mais indicatif de la volonté amiénoise de refaire son retard concédé en fin de première période. 5 minutes plus tard Yeboah récupère un bon ballon sur Kaiboue. Faute très légère sifflée. De toute façon il avait trouvé le poteau (50′). Le danger viendra peut être de la… et oui! Nouvelle récupération de Yeboah dans les 20m d’Amiens. Il joue de son corps et obtient un penalty ! Penalty dont il va se charger, pour son premier but sous les couleurs du MHSC.

Yeboah s’élance… et BUT! Penalty tiré plein centre (0-2), l’Italo-ghanéen est allé le chercher tout seul, et se rattrape de sa bévue de première mi-temps. Encourageant!

Le match s’emballe

Pour cause : Amiens ne baisse pas les bras et Mafouta réduit immédiatement la marque! Match relancé sur une boulette défensive : Jullien et Lecomte se gênent. Ballon poussé de la tête et ça fait but (1-2 59′). Le match garde ainsi son rythme. Ferri est trouvé sur le côté droit après une bonne combinaison, entre Yeboah et Khazri, son centre à ras de terre est dégagé. Les deux équipes veulent marquer et cela nous propose du jeu. Sur l’action suivante, une main dans la surface est réclamée (sur le ralenti il ne semblait pas y avoir quelque chose toutefois). L’arbitre laisse jouer et Ferri manque la passe assassine sur le contre. (65′)

Il manque cette réussite, mais Montpellier ne va pas s’en plaindre aujourd’hui, entre le CSC et le penalty les deux buts sont une belle chance. Les entrées de Delaye et Gueguin en poste des deux offensifs du jour, pour aider Montpellier. Fayad finira attaquant pour ces 20 dernières minutes.

Montpellier presse et récupère de bons ballons dans les 30 derniers mètres. Hefti aurait même pu se procurer une bonne occasion sur une frappe qui sera finalement contrée. Pas de première avec champagne pour le suisse, auteur toutefois d’une prestation satisfaisante.

Il y aura tout de même une dernière chance pour Amiens, et ce corner dans le temps additionnel ? Sans suite heureusement. Le match se termine lentement mais se termine sur la victoire du MHSC. Sans Champagne non plus, mais Montpellier assure l’essentiel et ne sera pas la surprise du week-end. Bravo !

Article précédent
[ASC-MHSC] Le onze pailladin !
Article suivant
[ASC 1-2 MHSC] Les notes des pailladins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?