Débat

2 nouveaux points de perdus à domicile, la goutte de trop?

Après, Rennes, Nice, Lens le MHSC enchaîne son 4ème 0-0 à domicile. Depuis Août, Montpellier n’a gagné qu’une seule fois à la maison. Ce qui sonne comme un échec, autrefois forteresse imprenable.

A domicile, c’est (match) nul

Auxquels ils faut ajouter les nuls contre Clermont et l’OM (sur le score de un partout) et celui face au Havre (2-2). A domicile, Montpellier c’est du nul, du vraiment très nul même.

Des fois certes, il faut savoir ne pas perdre un match qu’on n’a pas gagné. Mais des fois il s’agit tout simplement de prendre des risques. Aujourd’hui, le sentiment que le match aurait pu durer jusqu’à 21h, Montpellier n’aurait pas su marquer, et pire, poser le jeu. Produire du jeu, du football, très peu l’ont été capables aujourd’hui. Hormis Chotard et Savanier, la plupart ont bafoué leur football face au LOSC.

7 tirs cadrés, 0 but

Un cas de récidive malheureusement. A force de ne jouer qu’en contre, Montpellier se retrouve bien embêté quand l’équipe en face ne se découvre pas. Chotard pas loin du miracle à deux reprises, sur deux torpilles brillamment sorties par Chevalier. Et puis plus rien. Akor Adams n’a su frapper que mollement au milieu de la cage, sans inquiéter qui que ce soit. Khazri est parvenu à ne pas marquer à 6 mètres de la cage seulement. Certes il y a le gardien encore. Mais le but fait tout de même 7,32 mètres de large. Pénible de voir aussi peu de frappes finir au fond.

A 11 contre 10 aujourd’hui, c’est presque la goutte d’eau qui fait déborder le vase, côté supporters. Très agacés par la performance du jour, qui se posent à juste titre, beaucoup de questions :

Adams, le virus de notre ex-numéro 9 ?

Auteur d’un début de saison tonitruant, 3 doublés, et 7 buts en autant de matchs, Akor Adams semble hiberner en Ligue 1. 10 matchs entiers, en championnat qu’il n’a pas marqué. Bientôt 1000 minutes. Très généreux dans les efforts, il ne semble pas fortuné, ni inspiré. Pour ne pas rappeler un certain numéro 9 que nous avions auparavant : qui avait commencé pied au plancher, et que la réussite a fui tout le reste durant.

Alors qu’est ce que c’est : problème du joueur? Problème de l’équipe ? Problème dans la tête ? Aussi bien pour le joueur que pour l’équipe, c’est préjudiciable. Car sans attaquant, c’est de suite plus dur de marquer…

La coupe lui avait donné une bouffée d’oxygène (nouveau doublé). Cependant aujourd’hui, ce n’était pas une N2 en face. Espérons que la disette stoppe, le week-end prochain à Rennes? Pas une tâche facile…

A suivre.

 

Article précédent
[MHSC 0-0 LOSC] Impuissant, à 11 contre 10 le MHSC n’aura jamais enflammé ce match
Article suivant
Inquiétude pour Arnaud Nordin

1 Commentaire. En écrire un nouveau

  • Bonjour je pense que MDzk devrait changer de système de jeu pourquoi pas un 442 a l’ancienne et bien sûr faut recruter un bon attaquant un tueur devant les barres sinon on y arrivera pas

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?