Résultat

[MHSC 0-0 LOSC] Impuissant, à 11 contre 10 le MHSC n’aura jamais enflammé ce match

Troisième match face à une grosse équipe à la Mosson, qui se solde de la même manière. Montpellier laisse s’échapper la victoire et se neutralise contre Lille.

Malgré une supériorité numérique pendant toute une mi-temps, le désert offensif frappe le MHSC : aucun but une nouvelle fois, à domicile. Dans ce qui se retrouve être une déception.

10′ première action et elle est plutôt cocasse : Teji allume l’arbitre. Balle à terre. Combinaison sur le côté Hefti trouve Nordin, qui contrôle un peu long, ballon repoussé par le gardien, sur Teji qui allume cette fois, le gardien. Ballon stoppé par une forêt de jambe, proche de revenir dans les pieds d’un attaquant montpelliérain.

Match quelque peu soporifique, en l’absence de la Butte, très peu d’animation offensive, d’un côté comme de l’autre. Une frappe qui passe de peu à côté (22′) pour le LOSC, qui joue la montre espérant un penalty pour une intervention rugueuse de Jullien. Sans suite.

Nouvelle situation lilloise, Jullien escampe un parpaing plein axe. Le ballon parvient sur la gauche, une nouvelle fois le tir frôle le montant droit de Lecomte (26′). Montpellier frise la correctionnelle.

Le MHSC proche du golazo

Première grosse occasion pour Montpellier : Savanier récupère et décale Hefti, qui centre au deuxième poteau. Remise astucieuse d’Adams pour Khazri au 6metres. Sa reprise est superbement claquée en corner par Chevalier (30′)

De quoi donner des idées à Joris Chotard pas loin du but de l’année pour Montpellier : sa reprise directe aux 25 m à la Marco Estrada frôle le montant gauche (32′). Quelle frappe!

Cinq minutes plus tard, nouveau missile nucléaire, direction la lucarne. Quelle parade de Chevalier qui s’envole et préserve le score vierge (38′). Chotard n’est pas récompensé malgré deux très belles frappes. Et c’est un peu ce que demandaient les supporters, des frappes de la part des milieux aussi.

Juste avant la mi-temps le MHSC amorce un dernier contre. Le centre revient sur Adams en second ballon, qui croise trop sa frappe (45+1).

Lille réduit à 10, la voie royale pour s’imposer ?

Teji met le feu une nouvelle fois le feu, faute d’anti-jeu, Bouaddi retient bêtement Savanier. Deuxième jaune 7 minutes après son premier. Lille jouera plus d’une mi-temps à 10!!!

Très belle solidarité des joueurs du MHSC, qui se sont tous unis pour réclamer ce deuxième jaune que l’arbitre ne semblait pas vouloir mettre au départ.

Côté MHSC, pas d’avalanche de but, mais de jaunes aussi : Savanier, Khazri et Coulibaly sont avertis. Attention de ne pas se compliquer la tâche alors que le club est en supériorité numérique. Pour l’instant uniquement numérique, puisque dans le jeu, Montpellier butte sur Lille. Adams tente une frappe timide, centrale. Captée sans soucis.

Le désert offensif empêche le MHSC de s’imposer

Il faudra attendre 10 minutes pour voir Hefti en bonne position, qui ne prend pas de décision et n’obtient qu’un corner. Sur celui-ci, Sainte Luce s’essaie aux 20m. Ballon une nouvelle fois capté (71′).

Comme face, à Nice ou Lens, Montpellier ne parvient pas à trouver la solution miracle pour mener bien que ce serait mérité. Cela se transforme en une plutôt grosse déception. Car à 11 contre 10 pendant plus d’une mi-temps à ne rien proposer. Des brèves tentatives, mais pas de quoi espérer une victoire qui attend pourtant le club, les bras tendus. Adams et Coulibaly sont tout sauf inspirés. Chacun de leur mouvement est prévisible, trop prévisible.

Les supporters, abattus, constatent ce match nul, vraiment nul. Dans lequel la seule excuse restera les deux superbes parades de Chevalier.

Pas loin même de laisser le LOSC s’imposer : si Zegrova cadrait sa tête, ou pire, si Lille ne voyait pas son but refusé pour un hors-jeu.

 

Article précédent
[MHSC-LOSC] Le onze pailladin !
Article suivant
2 nouveaux points de perdus à domicile, la goutte de trop?

1 Commentaire. En écrire un nouveau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Akor Adams doit-il rester remplaçant désormais ?