[OGCN 1-2 MHSC] La Paillade réalise le grand coup du soir et fait tomber Nice

107

Une fin de saison de toutes les peurs. Un grand match, face à une équipe du top 5. En crise elle aussi, mais qui n’a perdu qu’un seul match chez elle. Pire, sa dernière victoire… c’était contre nous!

Montpellier encore et toujours rejoint après avoir fait le plus dur

Début de match sans prise de risque pour les deux équipes. 10ème minute, après un bon appel dans le dos de Khazri, le MHSC obtient 2 corners. Sur le second, Todibo se troue complètement. Et marque contre son camp, d’une passe en arrière !! (10′ 0-1)

Ne vous en faites pas, Montpellier va remédier à tout ça. Sur l’engagement, Laborde est lancé à droite. Lui qui fait son retour dans le 11, centre au second poteau. Tête niçoise de Boga (1-1 11′). Libre de tout marquage, laissé par Hefti, qui s’est claqué. L’avantage n’aura duré que 30 secondes.

Montpellier tente de réagir : Nordin en contre attaque se présentera seul face à Bulka, bien qu’excentré. Ballon hors cadre (22′).

Omeragic retour qui fait du bien

En face Nice ne parvient pas jusqu’au but, mais preuve d’une rigueur, et de permutations qui donnent l’impression d’une équipe bien plus en confiance. En atteste cette action niçoise, en 1 touche quasiment, qui a touché tous les joueurs avant d’être sortie par Tchato, le nouvel entrant, devant Thuram (28′).

5 minutes après, Joris Chotard récupère un très bon ballon plein axe. 4 contre 3 plutôt mal joué, Joris se débarrassant trop tôt du ballon, perdant le temps d’avance. Au final, Ferri pour Teji puis Tchato. Centre pour Sylla qui contrôle et frappe (34′) capté sans soucis. 3 minutes après, Teji a deux doigts de marquer un corner rentrant.

Sur les actions niçoises, Montpellier est costaud. La charnière Kiki Omeragic est très solide, dans un dispositif à 4. Certes en face Nice est très maladroit. Mais il faut souligner la performance de la Défense. Particulièrement en fin de match, nous le verrons.

Laborde nous offre cette seconde chance

Impliqué sur l’égalisation, Laborde va se révéler être un acteur clé. Teji est l’un de ceux qui apporte le plus de danger dans le secteur des coups de pieds arrêtés principalement:

Coup franc suivant, ballon pour Khazri. Qui touche la balle et dévie… sur la MAIN DE LABORDE. Le jeu est stoppé, l’arbitre va voir la vidéo… et ACCORDE LE PENALTY POUR LE MHSC !!!!!! Elle est là cette seconde chance. Elle est là cette chance de se rattraper. Teji face au dernier club contre qui il n’a pas marqué sur penalty ….

SAVANIER FUSILLE BULKA (1-2 42′) Et donne une nouvelle fois un sursis à Montpellier. Notre capi’ homme de cette première, aura été à l’origine des deux buts.

Nice n’a JAMAIS ramené de point cette saison après avoir été mené. Jamais. Que ce ne soit pas la première fois ce soir.

Pas de break, mais une solide seconde période

Car oui, Montpellier mène, mais c’est un petit peu béni du ciel. Un CSC, un penalty. Pas vraiment de grosse occasion, mais de la finition. L’inverse de d’habitude. En face, Nice n’a pas la même réussite, mais semble bien plus inspiré sur les mouvements offensifs.

Le danger néanmoins, serait de débuter  cette seconde période en campant bas sur le terrain. Tamari et Nordin devront être plus visibles. Une entrée d’Adams aidera peut être la ligne offensive.

Splendide combinaison sur la droite. Khazri dos au but parvient à jouer en retrait pour Teji, seul aux 6m. Teji s’apprête à catapulter la balle… non retour Salvateur de Thuram ( 1-2 54′). Sauf pour l’arbitre qui pense à une frappe ratée. C’est bien un sauvetage qui vaut comme un but. Quelle occasion.

 

Khazri honore sa titularisation et propose de bonnes choses devant. Plus que tout autre offensif même.

À noter de bonnes choses proposées par Leroy, qui nous a fait du Teji même avec une récupération enchaîné d’un renversement de extérieur. Encourageant.

Petit trou d’air dans ce match. 68′ et Guessant est proche de révolter l’OGC Nice, après un rush , repiqué dans l’axe et tir a ras de terre trop décroisé pour tromper Lecomte (1-2). Boga juste ensuite passe sur ce même côté gauche, et remet en retrait. Ballon repoussé par Omeragic.

Le MHSC passe à 5, Kiki véritable guerrier

Entrée de Jullien à la place de Khazri, il reste un bon gros quart d’heure, moins d’une demie heure si on ajoute le temps additionnel.

Nouveau ballon très dangereux côté gauche pour les niçois. Ça ne passera pas tout le match. Jullien couvre bien et tacle son premier bon ballon (72′). 10 minutes plus tard Guessant provoque encore et centre en retrait. C’est Kiki Kouayté qui s’emploie pour dégager (83′)

En cette fin de match, les contres montpelliérains se jouent à un doigt de pied, un ballon plus haut de 10 cm pour mettre le coup de guillotine. Match poussif. Nice se découvre et les espaces s’ouvrent.

Des frissons il y en aura jusqu’au bout. Gros contact entre Ferri et un niçois. Tous les niçois réclament penalty et les nerfs craquent. Leroy averti après un gros tacle. Bulka monte pour un des derniers coups francs (90+2 1-2)

Le ballon traîne toujours. Nouvelle parade de Lecomte !!!!! Oh qu’elle est importante celle ci! Un arrêt qui vaut 2 points, dans l’angle fermé (1-2 90+3)

Nouveau ballon offensif pour Nice centre en retrait. Kiki Kouyate dégage et empêche à son tour le but !!! 90+4. Tout est avec nous, les joueurs, le talent, la chance et surtout l’envie !

Montpellier y va tout droit… enfin! Rudy Buquet et Montpellier ramène les 3 points . Quel soulagement !

Article précédent
[OGCN-MHSC] Le onze pailladin !
Article suivant
[OGCN 1-2 MHSC ] Les notes des pailladins

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Maintien : Encore combien de point(s) manque-t-il au MHSC ?