Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Une sacrée revanche à prendre

Une sacrée revanche à prendre

Il ne reste que 4 jours à peine. Moins de 100 heures nous séparent de la confrontation. Non pas au sommet, vu le classement de N*mes, mais plutôt dans les bas fonds. Ou la cour de récréation des costières tombe parfaitement pour illustrer cette équipe, qui a l’image de ses supporters, galère comme pas possible pour rester digne(s). A l’inverse les nôtres ont profité du déplacement en Coupe pour passer le message à nos joueurs.

Une vengeance sur plusieurs points

Le MHSC n’avait pas perdu face à N*mes depuis 12 ans. -En ligue 2- (2-1).
Outre le non match du début de saison, à l’origine d’une torture pour les 10 matchs de cette période, sans victoire. Le MHSC a perdu en confiance avec cette défaite.
Autant le 3-0 après 25 ans sans s’affronter en ligue 1 a remis les pendules à l’heure.
Autant le missile téléguidé de Souquet l’année d’après a fermé les clapets toujours ouverts.
Mais le dernier contre-résultat vient réveiller les simples d’esprit sur les réseaux, qui vantent cette victoire à huis clos, plus qu’ils ne vantent leur prestation en ligue 1 depuis leur remontée.

Teji Savanier a donné le ton sur France Bleu Hérault pour ce derby à venir. Et avec les mots justes :

« Ce match aller est dans la tête de tous les Montpelliérains, on ne va pas dire qu’on s’est fait humilier mais ce match, on ne l’a pas joué et on l’a perdu. Dimanche, ça sera très important. On va bien préparer ce match, on sait que ça sera un combat et je pense que l’équipe y sera préparée. Il va falloir leur rentrer dedans.”

Et de rajouter : « Je suis montpelliérain […]  je suis 100% avec mon club, on va aller aux costières pour manger les crocodiles. Les N*mois me connaissent. Aux entrainements, déjà, je leur rentrais dedans. Pas de soucis. »

Mais au delà d’un match, Montpellier se doit de se venger pour tous ces matchs. Contre des petites écuries, sans âme, sans fond de jeu, sans supporters. Tous ces premiers joueurs qui ont marque « leur premier but en ligue 1 » contre Montpellier. Toutes ces équipes de 3 étoiles et demi sur FIFA, contre lesquelles le MHSC a perdu des points. Des Metz, des Dijon, des Guingamp, des Amiens et on en passe.

A qui les commentateurs ont graissé la patte devant ces matchs que l’on ne peut regarder que derrière un écran. En écoutant assez systématiquement des commentateurs avec une objectivité, ou plutôt une subjectivité, qui a du en faire lever plus d’un sur son canapé. Sans doute une rancoeur qui date du titre, ou de notre président politiquement incorrect, qui a véhiculé une image ? Mais sûrement que vous voyez ce genre de commentaires qu’on s’est tous farci sur RMC ou ailleurs en se disant :
« Mais pourquoi nous on est présenté comme ça ? Pourquoi on sent de l’espoir dans sa voix des qu’il y a une action pour cette équipe en bois alors que nous il hausse pas le ton ? Pourquoi il évoque pas la main non sifflée ? Pourquoi il nous met jaune alors que tout a l’heure Teji a pris une semelle sur le tibia » etc etc

C’est pour ce genre d’accumulations de facteurs, petits ou grands, justes ou injustes, que ce match se doit d’être une double voire triple vengeance. Car ces petites frustrations ne doivent pas devenir des lamentations, comme le fait le club qu’on a battu à l’aller et au retour, qui se cache derrière des fausses excuses de ce style.

Car ce défaut, reflète sans doute le manque de motivation intermittent. Le plus grand défaut de cette équipe qui nous fait rêver en parallèle, quand elle est dans ses grands jours.

Le MHSC face aux « mal classés » cette saison

– Dijon (20e) 2-2 MHSC

– MHSC 0-1 Nimes (18e)
– MHSC 0-4 Reims (13e) / Reims 0-0 MHSC
– Metz est bien classé en ce moment mais on peut l’intégrer (MHSC 0-2 Metz)
– MHSC 2-2 Brest (12e)
– MHSC 1-1 Lorient (17e)

18 points de perdus face à des équipes de la seconde moitié de tableau (si on compte Metz qui d’ordinaire est en moyenne entre la 10 et la 15e place)
C’est LE point faible du MHSC. Et depuis des années. Depuis des années le MHSC tape l’OL, l’OM, PSG, Lille et autres, et se retrouver à baisser son niveau de jeu au même que celui de l’adversaire qui nous prend à son propre jeu ensuite. Contre des brêles ! Cela fait frissonner d’inquiétude.

Mais pour un derby. Pas de place pour l’inquiétude. Le MHSC s’est mis en confiance dans le Gard : face à Alès (du même niveau hein) et avec un but somptueux d’Andy Delort à la 74′ lors du dernier déplacement là bas.
Retour prévu pour l’international algérien. Qui est le motif de beaucoup d’espoirs, au vu de la performance de l’attaque sans lui.

A suivre….

 

Laisser un commentaire

Fermer