Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Un Bordeaux au goût amer

Un Bordeaux au goût amer

Match nul spectaculaire entre le MHSC et Bordeaux (3-3). Un match ou le MHSC aura mené deux fois. Mais aura aussi été mené. Résumé :

Mise en route moteur diesel

11′ : Omlin relance de la main vers Savanier côté gauche. Le numéro 11 fait parler sa technique pour réaliser une longue transversale en direction de Valère Germain, qui gagne son duel contre Gregersen. L’attaquant lance alors Mavididi côté gauche, qui lui adresse un centre parfait à ras-de-terre après un contrôle. Le numéro 9 termine facilement à bout portant. Arrêté mais trop puissant pour rester dans les mains de Costil qui met le ballon dans ses filets. (1-0)

Mais on commence à le savoir, quand Montpellier commence fort, Montpellier a tendance à se relâcher.
19′ : Wang a trop d’espace et allume de 25m. Pleine lucarne (1-1)
28′. Corner qui revient sur Onana. Même problème, personne pour jaillir. Demi-volée transversale rentrante.
Malchance ou manque d’engagement, toujours est-il que la défense prend deux buts et Bordeaux se retrouve devant (1-2).

Le coup de la deuxième mi-temps était proche

C’est aussi une des « spéciales » du MHSC. Souvent, quand Montpellier est mené à la pause, le club piqué au vif montre de meilleures choses en seconde période que lorsqu’il mène. Et se relâche.

50′ :
Montpellier égalise. Sur un coup-franc excentré côté gauche, Téji Savanier dépose (encore, et encore) un ballon parfait au premier poteau pour Valère Germain. L’attaquant coupe la trajectoire en devançant Hwang Ui-Jo et trompe Benoit Costil. Troisième but en 3 matchs pour le nouveau numéro 9. Qui sera ovationné lors de sa sortie. Un bon point pour un joueur et son capital confiance. Qui a fourni des efforts tout le match, autant pour presser que pour se positionner à la tombée du ballon.

71′ : Montpellier reprend alors l’avantage : Sambia centre un bon ballon, que Fransergio repousse. Ballon plein axe, aux abords de la surface. Florent Mollet arrive plein de hargne et torpille Benoit Costil avec une volée à ras de terre ! La Mosson explose. Le MHSC revient dans son match

Multiples situations ensuite : Germain manque de tromper Costil dans sa sortie. Sambia a deux doigts d’un festival frappe et Costil sort la balle. Mollet ne parvient pas à cadrer un centre.
Et ce que tout le monde craignait arriva :

85′ Samuel Kalu percute côté droit et dribble. Les deux défenseurs défendent en reculant. Contre favorable pour l’attaquant qui malgré deux joueurs arrive à frapper fort au premier poteau. Omlin est surpris et battu. Montpellier craque une nouvelle fois en fin de match.

Du positif malgré la frustration

Des éléments positifs tout de même à retenir :

  • Le MHSC n’a perdu que 2 de ses 10 derniers matchs.
  • Esteve continue de prendre de l’expérience, dans une charnière inédite ce soir.
  • Germain marque ses 2ème et 3ème buts en deux matchs à la Mosson.
  • Savanier a régalé tout le match, autant par des dribbles, que de l’intensité, ou des renversements. Passeur décisif, il se partage le podium des top players du jour.
  • Florent Mollet a également montré de belles choses : un beau but et 92% de passes réussies. Pour un joueur qui n’était pas à son poste.
  • De quoi se consoler encore : Le MHSC a tiré autant que Bordeaux (15 tirs chacun). Mais a manqué de réalisme pour creuser l’écart lorsqu’il menait.Samedi ce sera le PSG… Avec Thuler et Sakho, on espère.

Laisser un commentaire

Fermer