Ce site est géré par un groupe de supporters et n'est pas un site officiel du club. Site officiel : www.mhscfoot.com

Omlin, la résurrection cette saison

Omlin, la résurrection cette saison

Peu en vue la saison dernière, Jonas Omlin brille ces derniers matchs dans la cage montpelliéraine. Au sein d’un effectif qui s’est renouvelé, le gardien, arrivé en août 2020, est-il en train de prouver sa raison d’être le titulaire indiscutable?

En concurrence avec le jeune gardien espoir Dimitry Bertaud, Jonas Omlin a mis du temps à s’installer dans la cage. Aussi bien à cause de blessures que d’une défense vieillissante mise à mal dans les premiers temps Covid. Cette saison, titularisé à 8 reprises, Omlin semble renaître de ses cendres. Lors de la victoire à Nice, il a obtenu la note de 7 dans l’Equipe. Dans le top joueurs selon le quotidien sportif avec Estève (8).

Des statistiques pour appuyer cette tendance

Face à Lens aussi Omlin avait reçu la note de 7. Sur les 3 dernières victoires, Jonas a réalisé des arrêts, comme des sorties, qui ont changé le cours de la rencontre. 
Voici les chiffres cette saison pour le gardien suisse dans la cage.
Passes courtes : 141/143 (98,6%)
Passes longues : 58/128 (45,31%)

Duels gagnés : (4/5)
Clean sheet : (3/8)
Buts concédés (8 matchs) : 10

Match Nombre de tirs cadrés subis Nombre de buts encaissés Nombre d’arrêts 
Troyes 1-1 MHSC 3 tirs cadrés 1 but encaissé 2 arrêts
MHSC 3-3 Bordeaux 7 tirs cadrés 3 buts encaissés 4 arrêts
PSG 2-0 MHSC 5 tirs cadrés 2 buts encaissés 3 arrêts
MHSC 1-1 RC Strasbourg 3 tirs cadrés 1 but encaissé 2 arrêts
MHSC 1-0 RC Lens 5 tirs cadrés 0 but encaissé 5 arrêts
AS Monaco 3-1 MHSC 4 tirs cadrés 3 buts encaissés 1 arrêt
MHSC 2-0 FC Nantes 1 tir cadré 0 but encaissé 1 arrêt
OGC Nice 0-1 MHSC 6 tirs cadrés 0 but encaissé 6 arrêts


En moyenne, Jonas Omlin réalise 3,1 arrêts par match. Plaçant le gardien suisse 6ème gardien en la matière en Ligue 1 devant par exemple K.Navas, M. Sels… 
Statistiquement, près de 60% de tirs cadrés sont arrêtés par le gardien du MHSC.

Analyse de ces chiffres

Avec trois clean-sheets sur les 4 derniers matchs, une chose est sûre, le gardien suisse a marqué beaucoup de points. Et s’affirme dans la cage du MHSC. Niveau classement, causalité ou corrélation, Montpellier remonte. Car Montpellier gagne, là ou des fois Montpellier aurait fait match nul. Et surtout, comme les saisons dernières, Montpellier vient de taper deux beaux morceaux de la tête de classement (Lens et Nice).

https://images.lanouvellerepublique.fr/image/upload/t_1020w/f_auto/61881eb3c58b0199198b4581.jpg

C’est lui qui tient la forteresse Pailladine. Décisif de nombreuses fois également sur des un contre un, le gardien pèse dans la case et c’est peut-être ce qui change dans la balance des buts encaissé par le Montpellier Hérault.

Le niveau de confiance du portier du Montpellier Hérault a également pu remonter au fil du temps, compte tenu d’une défense qui tient plus la baraque. L’effet Maxime Estève et Mamad’ Sakho combiné aux arrêts individuels forment un tout bénéfique pour le club. Une confiance qui peut être observée : le portier est amené à jouer régulièrement avec eux (pourcentage de passes courtes quasi maximal 98,6%, dans lequel Jonas joue régulièrement avec ses deux centraux). Un chiffre qui baisse pour le jeu long (45%), à continuer de développer donc. Même si le jeu long est plus dur à mettre en place, encore plus avec les gabarits montpelliérains en attaque.

Le gardien suisse a réalisé un match de haute volée face à l’OGC Nice. Une performance qu’il faudra réitérer pour fêter aussi dignement les retrouvailles avec d’anciens joueurs. Cette semaine ce sera sur la pelouse de Rennes avec Gaëtan Laborde.

Laisser un commentaire

Fermer