Top 10

[TOP 10 ALL-TIME] N°4 : Carlos Valderrama, connu pour sa coupe de cheveux, mais pas que !

16

Suite de notre série consacrée aux 10 meilleurs joueurs de l’histoire du MHSC ! Hier vous avez pu découvrir que Roger Milla était le n°5 de votre Top 10 des meilleurs joueurs qui ont évolué sous le maillot pailladin. Aujourd’hui nous allons révéler le numéro 4 de votre classement, ainsi que celui des rédacteurs du site espritpaillade.com !

Tout d’abord, nous allons faire un long focus sur le joueur que vous avez choisi. Ensuite, nous dévoilerons celui des rédacteurs, accompagné d’un commentaire sur ce que nous évoque le joueur sélectionné.

Hier, nous avons vu qui était le N°5, maintenant place au quatrième !

Votre N°4 : Carlos Valderrama

On a déjà beaucoup parlé précédemment de joueurs qui ont évolué au MHSC autour des années 1990, et qui ont marqués l’histoire du club. Carlos Valderrama n’échappe pas à la règle et a laissé une trace indélébile de son passage dans le club.

Surnommé El Pibe, Carlos Valderrama est un milieu offensif colombien. Il a fait ses débuts en tant que footballeur professionnel dans son pays natal, avant d’arriver au MHSC en 1988, son premier club en Europe. Connu avant tout pour sa coupe de cheveux atypique, il arrivera également à montrer aux suiveurs du championnat de France que ce fût un joueur exceptionnel. Lors de sa première saison à Montpellier, il disputera son premier match face à Nice, et marquera son premier but sous ses nouvelles couleurs face à Caen. Il disputera 24 matchs de championnat, et découvrira la Coupe de l’UEFA. Lors de la saison suivante, en 1989-1990, El Pibe disputera 18 matchs de championnat avec toujours un seul but au compteur, mais une présence indéniable dans le jeu montpelliérain. Le fait marquant de sa saison sera sans doute sa demi-finale de Coupe de France contre Saint-Etienne. Lors de cette rencontre remportée par le MHSC, il sera expulsé et manquera donc la finale contre le Racing Paris. Mais il aura l’occasion de s’exprimer et de montrer son talent la saison suivante durant la Coupe de Coupes. Il participe grandement à la qualification de club en quart de finale. Mais le beau parcours du club pailladin s’arrêtera à ce stade de la compétition face à Manchester United, futur vainqueur. Parallèlement, pour sa dernière saison au MHSC, il disputera 35 matchs de championnat et inscrira 2 buts. Montpellier termine 7ème au classement.

A la fin de cette saison, le milieu colombien s’envolera vers Valladolid pour tenter sa seconde aventure en Europe. Avec 3 saison passées à Montpellier, il aura marqué les suiveurs par sa coupe de cheveux, mais surtout… par son talent !

Le N°4 de Luka : Roger Milla

Grand artisan de la montée en D1 86-87 en terminant meilleur buteur à égalité avec Laurent Blanc, il permet donc aux siens de retrouver le plus haut niveau national. La saison suivante, il récidive cette fois en D1 avec 12 buts au compteur, soit le meilleur buteur montpelliérain avec Christian Perez. On aura la chance de le voir une saison de plus sous nos couleurs, avant qu’il quitte l’Hérault.3 saisons de haut niveau qui lui permettent de retrouver et de briller pour sa sélection camerounaise lors de la Coupe du Monde 1990.

Le N°4 de Nicolas : Carlos Valderrama

Avec sa coupe de cheveux unique (mais aussi son niveau de jeu) Carlos Valderama est une des figures du MHSC qui a remporté la Coupe de France en 1990. Avec 91 matchs joués sous les couleurs orange et bleu et 5 buts marqués, il rentre parfaitement dans mon top.

Le N°4 de Gauthier : Vitorino Hilton

Capitaine emblématique de la Paillade sur ces dernières années. 300 matchs sous le maillot orange et bleu et comme le bon vin s’améliore avec le temps. Aujourd’hui à 42 ans il ne cesse de battre des records de longévité en L1. Un exemple sur et en dehors des terrains. Il fera également parti de l’équipe championne de France en 2012.

Le N°4 de Dorian : Júlio César

Júlio César était un très bon défenseur central doté de grandes qualités physiques, et capable de marquer de la tête. Il formera des charnières marquantes avec Stojković, Der Zakarian et Laurent Blanc. Lors de sa dernière année au club il remportera avec l’équipe la Coupe de France, avant de partir en laissant derrière lui 109 apparitions sous le maillot pailladin et 11 buts inscrits.

 

Article précédent
Nouveau stade : 2 nouvelles pistes pour le lieu !
Article suivant
Zoom sur le prochain mercato hivernal !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Laurent Nicollin a-t-il fait le bon choix en conservant Romain Pitau ?