Non classé

Géronimo Rulli : Le gros dossier du mercato d’été

0

Prêté au MHSC par la Real Sociedad. Geronimo Rulli a disputé 25 matchs de championnat et a encaissé 27 buts. Il s’est imposé dans l’équipe dès son arrivée, succédant à Benjamin Lecomte dans les buts de la paillade. Son option d’achat est fixée aux alentours des 10 millions d’euros. Est-ce que le club va lever cette option pour conserver le gardien argentin ? Ont-ils surtout les capacités financières pour la lever ? Rulli sera t-il toujours pailladin la saison prochaine ? Nous allons répondre à toute ces questions autour de ce sujet qui sera surement le gros dossier du mercato d’été du côté de Montpellier.

Les aspects financiers au cœur du dossier

Le talent de Géronimo Rulli n’est plus à prouver. Rassurant dans les buts, il a réussi à convaincre les supporters, qui souhaitent le voir rester la saison prochaine. Mais l’option d’achat à 10 millions d’euros risque de poser des problèmes au club. Bien que les finances du MHSC soient parfaitement gérés par les Nicollin depuis de nombreuses années, la crise financière liée au Coronavirus aura eu son impact pour tous les clubs français, qui ont perdu beaucoup d’argent, et qui continuent à en perdre avec la saison qui s’est brutalement arrêtée. Donc Montpellier a-t-il les capacités financières de sortir ces 10 millions ? Le talent chez ce joueur est indéniable, et l’avoir à ce prix là correspond plus ou moins à sa valeur actuelle sur le marché. Il faudra faire l’effort pour espérer conserver le joueur sous contrat avec la Real Sociedad.

Vitorino Hilton semble confiant sur le fait de le voir arriver définitivement du côté de l’Hérault :

Je sais qu’il a envie de rester, parce qu’il s’est bien intégré avec nous. Ça lui plait d’être à Montpellier. Le club va essayer de faire un petit effort pour qu’il reste avec nous la saison prochaine.

Vitorino Hilton dans 100% Paillade sur France Bleu Hérault

Pour amortir les dépenses dans les caisses du club pour la saison en cours, pourquoi pas essayer de négocier avec la Real Sociedad le versement des 10 millions sur plusieurs années. Par exemple verser 5 millions cette saison puis 5 la saison d’après. Cela limiterait l’impact du coût du transfert dans l’exercice en cours. Montpellier a déjà perdu des millions et devra faire attention aux dépenses liés au mercato. Laurent Nicollin s’est exprimé la semaine dernière sur la possible levée de l’option d’achat du gardien argentin.

Sans le virus, c’était déjà compliqué de sortir 10 millions. On était rentrés en contact avec la Real Sociedad pour évoquer la possibilité de baisser ce montant, dès janvier. Après, il fallait aussi discuter avec Gero et son nouvel agent. Voir s’il voulait, et mettre en place un salaire pour la saison prochaine. Pas de chance, on devait le voir la veille du match contre Marseille. On avait bien avancé avec la Real Sociedad. Désormais, on doit voir de nouveau avec Gero s’il est intéressé. On verra alors avec la Real Sociedad ce qui est possible, avec nos moyens financiers. S’il veut partir, ça règle la question”.

Quel gardien pour la saison prochaine ?

Après le départ de Benjamin Lecomte pour l’AS Monaco lors de l’été 2019, le MHSC s’est empressé de lui trouver un remplaçant d’un niveau égal ou supérieur à lui. L’arrivée de Rulli était donc une bonne opération pour les pailladins, mais en cas de départ, il faudra de nouveau s’activer pour trouver un nouveau portier.

Se tourner vers le centre de formation ?

Dimitry Bertaud est l’actuel gardien numéro 2 du MHSC depuis le départ de Laurent Pionnier. Apparu à seulement à 3 reprises en championnat, dont une face à Paris pendant 17 minutes avant de se faire expulser, il doit encore progresser avant de se faire une place dans la durée dans les buts montpelliérains. Les stats ne jouent pas en sa faveur, sur ses 3 apparitions, les 3 matchs se sont soldé par des défaites, 3 buts encaissés et donc aucun clean-sheet. Difficile d’imaginer l’international espoir français jouer la majorité des matchs de championnat avec le MHSC la saison prochaine.

En ce qui concerne Matis Carvalho, le gardien arrivé en provenance de Toulouse l’été dernier, son avenir reste flou, son contrat expire en juin prochain. Pour le moment, pas de prolongation de contrat de la part du club, et nous ne savons pas si il y en aura une. Donc s’est encore plus difficile de le voir garder les buts montpelliérains la saison prochaine. Cette saison il est apparu qu’une seule fois en championnat, c’était au Parc des Princes face au PSG, et ça ne s’est pas bien passé pour lui : 4 buts encaissés en 71 minutes. Difficile de lui en vouloir, les circonstances ne jouaient pas en sa faveur.

Recruter un autre gardien ?

Si Geronimo Rulli ne reste pas au MHSC à l’issue de son prêt, il faudra donc, une nouvelle fois, se tourner vers le marché des transferts pour lui trouver son successeur. Des noms qui ont circulé durant l’été précédent pourraient resurgir. On pense notamment à Gautier Larsonneur, l’actuel gardien de Brest, ou encore Baptiste Reynet, qui vient d’être relégué en Ligue 2 avec Toulouse. Des solutions qui économiquement serait moins coûteuses pour Montpellier, mais au niveau très probablement loin de celui de Geronimo Rulli.

Retourner à la Real Sociedad ?

La Real Sociedad fait pour le moment une saison fabuleuse. Pour le moment, le club basque est 4ème du championnat espagnol, une place directement qualificative pour la Ligue des Champions. A voir maintenant si ce championnat va aller jusqu’au bout, et donc si la Real Sociedad disputera bien la Champions League la saison prochaine. Une qualification qui pourrait donner des envies à Géronimo Rulli de revenir à San Sebastian ? Difficile à y croire, d’autant plus que l’argentin est indésirable à son club. C’est pour cette raison qu’ils l’ont prêté à Montpellier la saison passée. De plus, Alex Remiro a fait ses preuve de l’autre côté des Pyrénées. Arrivé libre en provenance de Bilbao en juillet 2019, il s’est imposé comme un titulaire indiscutable à la Real Sociedad. Difficile donc pour Rulli de se faire une place dans le club espagnol, et devrait donc dans tous les cas quitter le Pays Basque, que ce soit pour aller à Montpellier… ou ailleurs.

Il a réussi à faire oublier Benjamin Lecomte

Gardien international français à son départ en été dernier, Benjamin Lecomte avait prit une place importante dans les coeur des supporters de la paillade. Resté deux ans au club, il nous aura marqué par son calme dans les buts, et ses relances rapides, souvent à la main, qui nous permettait d’être redoutable sur contre-attaque. Avec l’arrivée de Rulli, on a l’impression que Lecomte n’est jamais parti. Les cages sont toujours parfaitement gardées. Ce sont deux gardiens d’un niveau international. Nous vous avons posé la question hier soir sur Twitter, vous êtes plus de 85% à penser que Geronimo Rulli a fait oublier Benjamin Lecomte. Après reste à voir qui est le meilleur des deux, on vous laisse vous faire votre avis là-dessus.

Le dossier Rulli sera incontestablement un des dossiers les plus chaud de l’été à venir. Dépenser 10 millions n’est pas rien quand on est un club comme Montpellier, mais vu le talent de ce joueur, ça en vaut la peine. Il a réussi à bien faire digérer l’après Lecomte, et même pour certains, il a déjà réussi à faire mieux que son prédécesseur. A voir maintenant si le club va lever son option d’achat, des négociations sont en cours entre les deux clubs. Affaire à suivre…

Retrouvez ce débat dans notre émission spéciale fin de saison en cliquant sur le lien ci-dessous. N’hésitez pas à nous donner votre avis sur la question en commentaire, ou via nos réseaux sociaux.

Article précédent
Souleymane Camara, l’adieu manqué ?
Article suivant
Les finances du club : Un manque à gagner conséquent
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après avoir retrouvé la victoire face à Strasbourg, êtes vous confiants dimanche face à Toulouse ?