Non classé

[Histoire d’une rencontre historique] Un succès qui réchauffe la Mosson

37

En cette journée de milieu de semaine, Montpellier reçoit les Girondins de Bordeaux à la Mosson. Après un match décevant à Troyes, les montpelliérains doivent essayer d’enchainer avec un troisième succès de rang à domicile face à un adversaire qui est enfin parvenu à décrocher son premier succès de la saison sur la pelouse des verts. Et si la nouvelle attaque héraultaise se déchainait comme ce soir d’hiver 2016.

Un nouvel exploit en route ?

C’est par une froide soirée, le 17 décembre 2016, que les pailladins reçoivent les marines et blanc à la Mosson. Au classement seulement une place sépare les bordelais 10ème des montpelliérains 11ème. Pourtant on assiste à deux saisons diamétralement opposées l’une de l’autre. D’un côté des aquitains qui malgré quelques petits accrocs enchainent bien et truste la première moitié de tableau dans cette première partie de saison. De l’autre côté les languedociens sont dans le dur et doivent cette 11ème à des exploits répétés. En effet, deux petites victoires lors des 11 premières journées disputaient pourtant face à des adversaires largement à la portée du groupe pailladin. Et des exploits face au PSG ou à l’OM sur lesquelles nous reviendrons surement au cours de la saison. Malgré cette première partie de saison décevante, Montpellier n’a plus perdu à la Mosson depuis 4 matchs. Tandis que Bordeaux n’a pas glané le moindre succès à l’extérieur aussi depuis 4 rencontres et reste surtout sur deux défaites consécutives à domicile qui plus est (dont un cinglant 0-4 face à Lille). Les joueurs de Frédéric Hantz ont donc toutes les cartes en mains pour réchauffer les 9 841 spectateurs présent à la Mosson pour cette rencontre.

Les compositions

Montpellier HSC :

L. Pionnier, M. Deplagne, D. Congré, V. Hilton (C) (W. Rémy 89′), N. Saint-Ruf, P. Lasne, E. Skhiri (J. Marveaux 82′),  M. Sanson, S. Sessègnon, S. Camara (Y. Sylla 87′), S. Mounié

FC Girondins de Bordeaux :

J. Prior, M. Gajic, I. Lewczuk, N. Pallois, D. Contento, G. Sertic (M. arambarri 73′), J. Plasil, V. Vada (D. Rolan 61′), Malcom (F. Kamano 62′), J. Ménez, G. Laborde

Une bonne entame pailladine

Montpellier est privé de deux de ses atouts offensifs, Ninga et Boudebouz, ayant inscrit 12 des 24 buts pailladins. Mais pas de problème pour le MHSC, dès sa première situation le club héraultais trouve la faille. Avant le quart d’heure de jeu et à la suite d’un joli contrôle orienté, Morgan Sanson décale Lasne qui ajuste du gauche au delà des 20 mètres. La frappe finit dans le petit filet gauche de Jerôme Prior qui ne peut rien faire, cela fait 1 à 0.

 

Montpellier continue dans le bon sens et va chercher le break d’avance. On joue alors la 20ème minute et le MHSC dispose d’un coup franc dans sa moitié de terrain. Daniel Congré le joue long et trouve la tête de Steve Mounié. Ce dernier parvient à dévier le ballon dans l’axe, juste à l’entrée de la surface. Stéphane Sessègnon s’engouffre et reprend  de volley de l’intérieur du droit. Jérôme Prior ne peut rien faire et le ballon file au ras du montant droit cette fois, ça fait maintenant 2 à 0. A noter que c’est le premier but de l’international béninois avec Montpellier.

Un rouge à Bordeaux et Montpellier qui festoie

Peu avant la mi-temps, Jérémy Ménez pète un plomb et s’en prend à l’arbitre qui va d’abord essayer de sortir le jaune avant que le bordelais en rajoute, ce qui va faire voir rouge à M. Schneider qui expulse l’ancien joueur de la Louve.

Montpellier a fait preuve de réalisme et mène 2 à 0 à la pause et va entamer la seconde période en supériorité numérique. Bordeaux essaye malgré tout de réagir, Jocelyn Gourvennec opère des changements mais rien à faire, la possession girondine reste stérile face à un bloc montpelliérains bien place et sur de son fait avec ce break d’avance. En fin de match Montpellier va se montrer redoutable en contre. Mounié récupère un ballon dans les pieds de Pallois. Le ballon vite avec Sanson qui trouve Lasne d’une sublime passe dans l’intervalle, ce dernier centre et c’est Mounié qui reprend au second poteau et finit. Il est au départ et à la conclusion de ce 3 à 0 à la 84ème minute.

Le score semble désormais acquis pour les pailladins. Mais les joueurs entrés en jeu veulent aussi leur part du gâteau. Et c’est dans les arrêts de jeu que Yacouba Sylla va inscrire le quatrième but. Après une déviation manquée de Mounié, Sylla va presser Pallois, décidément pas dans son match, et lui chipe le ballon. Il s’en va ensuite tromper Prior scellant définitivement la victoire du MHSC. Un succès qui ravi les supporters, qui voient leur équipe dérouler à la Mosson pour la troisième fois consécutive.

Le résumé en image ici.

 

Article précédent
Immersion inédite dans les secrets du Montpellier Hérault Sport Club
Article suivant
Scandales de la VAR : un débat qui pourrait nous servir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?