Débat

Quel bilan tirer à la trêve ?

71

L’heure de faire le bilan, faut-il regarder le verre à moitié vide ou à moitié plein ? Montpellier arrive à la première trêve internationale, avec un total de 12 points. 4 victoires et 4 défaites, qui ont suffit à mettre en avant certains éléments.

Une attaque qui performe

Deuxième attaque de Ligue 1, le MHSC a déjà inscrit 19 buts. Son meilleur buteur : la pépite du club Elye Wahi, est en forme, au point même d’avoir été repéré par l’équipe de France espoirs.

MHSC-AJA] un public retrouvé à la Mosson ! - Esprit Paillade

L’attaquant se trouve plutôt bien avec les nouvelles recrues. Parmi les (bonnes) surprises : Arnaud Nordin, deuxième meilleur buteur (3), dont 2 sur les deux derniers matchs. Il affiche un vrai Esprit Paillade. Autre recrue clé : Wahbi Khazri. Débordant de volonté, il constitue un élément qui change le visage du MHSC lorsqu’il est sur le terrain. Buteur face au Paris St-Germain, il a récidivé à Brest. Avant d’être écarté par une petite blessure.

Tableau récapitulatif des buteurs du MHSC :

Fiche joueur WAHI Sepe Elye 4
Fiche joueur NORDIN Arnaud 3
Fiche joueur SAVANIER Téji 3
Fiche joueur KHAZRI Wahbi 2

Tableau à découvrir entièrement juste ici

Enfin le talent du maestro Teji Savanier reste à équilibrer pour éviter les hauts et les bas, compte tenu de son talent qui peut apporter énormément pour le club. Jordan Ferri et Chotard restent avec lui les patrons du milieu de terrain, même si ils pourraient faire encore mieux pour atteindre leur réel niveau.

MHSC-ESTAC] Luigi Colange (Prime) : « Faitout Maouassa a fait de bonnes choses » | AllezPaillade.com

Une défense qui prend forme ?

Au niveau défensif : Jullien, Maouassa ou Ste Luce (avant sa blessure) sont venus améliorer la solidité défensive dans un état encore criant cet été. Cozza et Estève réalisent un gros début de saison permettant une complémentarité qui donne espoir. Et puis la jeunesse est prometteuse : Tchato, Fayad découvrent les terrains, aux dépends de Sakho et Sacko qui s’éloignent progressivement du 11 suite à des prestations en dent de scie. Après une longue période dans le brouillard niveau latéraux, le MHSC retrouve de la vitesse et du mouvement sur les ailes, ce qui est un point positif. Pour terminer, au rang de gardien, Omlin vient compléter cette solidité, lorsqu’il n’est pas suspendu, avec des performances de haute qualité.

Gérer le manque d’application

Certains leur promettaient la zone de relégation en début de saison, pour se rendre compte que le groupe méritait peut être mieux. S’il avait évité quelques défaites surprises, le MHSC serait même en haut du classement. Contre Troyes (3-2) ou plus récemment, Strasbourg (2-1), le MHSC a su éviter la catastrophe. Ce fut plus simple contre Ajaccio (2-0) et surtout Brest (0-7). Et enfin, inévitable contre le PSG (2-5).

Gérer ses démons

En revanche pour la plupart de ses défaites, Auxerre (1-2) et Angers (1-2) ou même Lille (1-3), Montpellier a du faire face à ses démons : le MHSC fait le plus dur en ouvrant le score (Sakho contre Auxerre, Nordin contre Angers, Wahi contre Lille). Puis, se met à reculer en se mettant tout seul en difficulté. Avec souvent, une perte de maîtrise du match, imagée par des erreurs défensives, donnant lieu ou à des buts, ou des cartons rouges, ou les deux.

https://images.midilibre.fr/api/v1/images/view/630444e6888f567b174441d6/large/image.jpg?v=1

Après cette trêve les choses sérieuses vont commencer : avec un mois d’Octobre de la mort Monaco, Lens, Lyon et Rennes.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?
Article précédent
Stade Louis-Nicollin : Vers une réévaluation du prix de 30% !
Article suivant
[Anciens] Olivier Giroud est inarrêtable !
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?