Veille d’Halloween et Montpellier fait toujours aussi peur (3-0)

159

Face à une équipe qui a joué il y a 3 jours à peine, le MHSC n’a pas changé ses habitudes de 2022. Le record de défaites sur une année civile étant déjà battu, pourquoi ne pas l’augmenter ?

Une heure pour se créer une grosse occasion

Un face à face de Khazri, remporté par Steve Mandanda (70ème minute), et mentionné comme la plus grosse occasion montpelliéraine. Voilà la torture subie par chacun des supporters montpelliérains, chaque week end désormais. Montpellier déjà derrière de 2 buts (Terrier et Kalimuendo) enchaîne les défaites. Pour ne pas changer à son habitude, le MHSC encaissera même par la suite un troisième but. Dans un premier temps refusé pour une faute, mais quelques minutes plus tard Amine Gouiri scellera le score (3-0).

De quoi bien flipper

C’est la 7ème défaite en 8 matchs. Pour un total de 9 défaites en 13 matchs. Au total la 22ème défaite dans l’année civile, record absolu pour le MHSC. Dans cette période d’Halloween, clairement des statistiques qui font peur. Comme le résumait le commentateur d’Amazon Prime Video :

Montpellier avait fait un bon début de saison l’an dernier, pour ensuite perdre en confiance, et devenir la plus mauvaise équipe à l’extérieur. Depuis, c’est une véritable descente aux enfers.

Le néant absolu

Le chantier de Romain Pitau semble grand, très grand. Peut-être, ou même, sans doute, vieux de plusieurs années. Face à une équipe qui a un match de coupe d’Europe (et une remontada de 3 buts) dans les jambes. Mais dans les statistiques, Rennes a remporté 6 de ses 7 derniers matches contre Montpellier en Ligue 1. Rennes n’a perdu aucune de ses 8 dernières réceptions de Montpellier en Ligue 1 (6 victoires, 2 nuls), n’encaissant que 2 buts au total sur ces rencontres.

Face aux absences : Kamara, Souquet, Sacko et Khazri se voyaient alignés titulaires, aux côtés des éternels habituels. Là encore, un naufrage collectif, une énième (et lourde) défaite. Une éternelle vie de défaitiste.
Montpellier glisse encore et toujours au classement, désormais à l’entrée du dernier quart du tableau. 14ème position pour une équipe qui ne fait clairement plus rêver personne, et qui se retrouve plutôt au stade des pires cauchemars.

Suite du feuilleton le 6 novembre, à nouveau en déplacement, à Clermont cette fois.

 

Article précédent
[SRFC-MHSC] Que devient-il ? Victor Hugo Montaño
Article suivant
Désormais 14ème, le MHSC s’enfonce au classement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Othmane Maama doit-il être titulaire face à Lens ?