Interview

Léo Leroy : « J’ai franchi un cap »

89

Arrivé à l’été 2021 en provenance e Châteauroux, Léo Leroy à su attendre son heure pour faire sa place, comme il l’évoque dans le Midi Libre

Grand gagnant de l’après trêve.

Depuis son arrivée il a été utilisé principalement en tant que remplaçant avec quelques titularisations au gré des absences. Mais depuis la trêve de la Coupe de Monde, il a franchi un palier et s’impose en tant que titulaire au milieu de terrain. Il se sent mieux et ça se voit.

J’ai franchi un cap. Je ne me suis jamais senti aussi bien sur le plan physique depuis la préparation lors de la trêve. […]  Je prends plus d’initiative et trouve mon rôle dans l’équipe

De meneur à sentinelle

Initialement formé en tant que meneur, il évolue plus vers un poste de 6 du fait de son profil et de son agressivité.

J’ai été formé comme meneur. Je n’ai pas été habitué à défendre. Par mon profil et mes qualités techniques, on m’a dit que c’était mieux si je descendais sur le terrain. Il me manquait cette agressivité pour récupérer le ballon.

Alors que le MHSC recherche désespérément un 6, est ce que Léo a le profil recherché ?

Affaire à suivre mais son épanouissement au club fait plaisir à voir.

L’article complet du midi libre est retrouver ici.

Article précédent
ESTAC-MHSC : la compo probable
Article suivant
[ESTAC-MHSC] Que devient-il ? Cédric Barbosa

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Montpellier ne gagne plus : quel est le gros problème ?