Coupe de FranceRésultat

[CDF] Le MHSC se sort du piège (0-4), Akor Adams retrouve le chemin des filets

192

Match en retard de la coupe de France, Montpellier se déplacer à Maubeuge pour y affronter Feignies Aulnoye, bourreau d’un club de L2 au tour précédent. Match piège, dont le MHSC s’est finalement extirpé en seconde période.

Hormis les absents de la CAN et les suspendus (Jullien et Chotard) c’est presque un 11 type qui est aligné face aux pensionnaires de N2. Gueguin et Nordin font leur apparition parmi les titulaires.

Montpellier doit faire le jeu, et c’est toujours aussi dur

Esteve se procure la première énorme à la 10eme minute : sa volée finit en tribune.

À son tour, Gueguin proche de son premier but, mais le poteau s’interpose cette fois, sur sa reprise après une belle passe de Savanier (25′). En face, Feignies Aulnoye est proche d’inscrire un but sur un coup de billard : centre dévié par Hefti et repoussé en corner par Lecomte (32′). C’est exactement sur ce genre d’élément qu’un Petit Poucet peut faire la différence en coupe.

Score nul et vierge à la mi-temps.

2è MT : Le MHSC déroule 

Khazri se dévore une occasion de but immense. Savanier combine et centre en retrait. Le tunisien contrôle, frappe… sur le gardien, a 6metres de la cage. Plus grosse occasion avec ce poteau de Gueguin en première mi-temps. Surréaliste, mais logique Feignies tient toujours après une heure de jeu.

Dans un match avec un tel écart de niveau, à ajouter à l’outsider qui se bat corps et âme, la différence se fait parfois au physique, après l’heure de jeu. Justement, Khazri sur le côté percute et centre en retrait, Omeragic reprend d’un plat du pied… BUT! Le MHSC ouvre (enfin) le score (58′ 0-1).

Tranquillement la paillade gère son avantage, Akor Adams et Mincarelli font leur entrée (70′). Ça ne va pas tarder, Akor Adams relance la machine : lui qui était sur 10 matchs sans buts, oriente pour Ferri sur le côté gauche. Très bon centre en retrait pour Adams, qui contrôle et fusille le gardien de Feignies. (2-0, 73′)

Un but anecdotique qui lui permettra de retrouver confiance pour la réception du LOSC dimanche.

Montpellier est devant, mais l’écart de niveau ne paraît pas si grand. Prenons l’exemple, à moindre mesure, de Rouen qui a sorti Toulouse lors de ce tour, la différence se fait sur des exploits des « petits ». Montpellier n’aura pas été ce gros dévoré, il faut retenir cela. Oui dans le jeu ce n’est pas tout beau tout rose, oui Montpellier a du mal à poser son jeu. Mais tout n’est pas à jeter à la poubelle, puisque c’est bien le MHSC qui recevra Nice, au prochain tour, lors des 8èmes de finale.

D’autant que juste avant la fin du match, Akor Adams, le buteur, se transforme en passeur : centre au second pour Delaye, lui aussi à peine entré. Il s’arrache et croise sa frappe, 3-0 (90+2) pour le MHSC.

Un tableau un peu moins terne, grâce à ces derniers buts. D’autant qu’Akor Adams va s’offrir un nouveau doublé cette saison. Il profite d’une hésitation défensive et conclut tranquillement (0-4 93′). Deux buts une passe dé’ pour un remplaçant, c’est plus que pas mal!

À confirmer dimanche désormais, face à un plus beau bébé : le LOSC. À suivre…

 

Article précédent
[EFA-MHSC] Le onze pailladin !
Article suivant
[EFA 0-4 MHSC] Der Zakarian : « je suis content pour Akor »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?