Déclaration

Olivier Dall’Oglio : «Si on a fermé des bouches ? Je ne rentre pas dans ça»

453

Coup de tonnerre à Brest ! Après un début de saison compliquée, le MHSC renaît de ses cendres à Brest. Les hommes d’Olivier Dall’Oglio ont en effet étrillé le Stade Brestois sept buts à zéro ! Une victoire obtenue grâce à un Elye Wahi de gala et une attaque montpelliéraine retrouvée. L’entraîneur héraultais et ses joueurs sont revenus sur cette large victoire historique de ce dimanche 28 août.

Olivier Dall’Oglio félicite ses joueurs

Olivier Dall’Oglio s’est montré très satisfait de la victoire record de son équipe à Brest (7-0) ce dimanche. Mais l’entraîneur montpelliérain a tempéré l’émulation suscitée autour de cette rencontre historique.

 « C’était un très bon match de notre part, je félicite les joueurs, on a appliqué le plan. J’ai vu du jeu, de l’intelligence, de l’abnégation. On a tout mis en œuvre. On a travaillé la finition cette semaine, peut être que ça a aidé (sourire). Je suis très fier de cette victoire pour les joueurs.

Si le match face à Auxerre avait montré un manque criant d’idées avec le ballon dans les pieds et ce, alors que Savanier était dans le onze de départ, l’intelligence de jeu évoqué par le coach héraultais était bien présente hier au stade Francis le Blé.

C’est bien simple, Montpellier a tout fait à Brest. Des contre-attaque, des projections rapides vers l’avant ainsi que des phases de possession malgré un pressing brestois qui n’a pas empêché les joueurs montpelliérains de faire tourner le cuir avec une sérénité déconcertante. Un match complet qui rappelle le match référence de la saison dernière en décembre 2021 déjà face à Brest (0-4).

On a été d’abord efficace dans notre bloc, on a eu beaucoup de solidité, derrière, de la part des milieux de terrain, les retours des attaquants… On savait qu’on aurait des duels aériens face à cette équipe athlétique. Et je pense qu’on les a surpris sur le plan physique. On a vu des jolis buts, du culot, de la confiance. Je l’ai dit aux joueurs, on a une bonne équipe, il faut mettre les choses à l’endroit.

Conscient et fier de la prestations de ses joueurs, Olivier Dall’Oglio se veut humble et souhaite de la continuité dans les résultats.

« On reste dans l’humilité. On est content d’avoir gagné. Mais ça ne sera valable que dans la continuité.

Un MHSC solide défensivement

En plus d’avoir été percutant sur le plan offensif, le MHSC a été très solide défensivement hier après-midi à Brest. Les joueurs d’Olivier Dall’Oglio n’ont pas encaissé de buts, une première depuis le 17 avril dernier (0-0 face à Reims).

Ce succès va redonner confiance à beaucoup de monde, on n’a pas pris de but, pour Jonas (Omlin), qui n’a pas toujours été à la fête, c’est bien. Il a senti qu’il avait une défense, il est récompensé, c’est important.

Arrivé cette semaine, Christopher Jullien, qui a démarré axe droit de la défense, a contribué à ce nouveau sérieux défensif. Interrogé au sujet de la prestation de sa nouvelle recrue, Olivier Dall’Oglio a évoqué ses qualités de leadership naturel entrevues hier à Brest.

Christopher Jullien ? Ça aide, une présence athlétique. Il a l’expérience et il a donné de la voix. On a besoin de ça. On court après ça, nous staff, on a besoin d’un patron derrière. Christopher doit d’abord se focaliser sur lui pour retrouver ses repères. Mais le côté leader, il l’a, on ne l’a pas pris pour rien.

Olivier Dall’Oglio réclame de la sérénité

La fête sera de courte durée ! Le coach héraultais le répète, pour que cette victoire ait de la valeur, il faut impérativement que cette dernière soit confirmée dans la durée par de bons résultats.

Ces victoires n’auront de valeur que si on continue. On a battu des records c’est bien. On profite mais peu, parce que dès mercredi on aura besoin de confirmer.

En difficulté ces dernières semaines, le match à Brest aurait donc pu être le dernier d’Olivier Dall’Oglio comme coach du MHSC. Interrogé à ce sujet, l’entraîneur souhaite se concentrer sur les échéances à venir.

Si on a fermé des bouches ? Je ne rentre pas dans ça, je suis déjà dans le prochain match, mercredi. Les joueurs ont besoin de tranquillité. On a un match mercredi, on doit confirmer. On en a la possibilité.

Pas insensible aux informations véhiculées par les médias, Olivier Dall’Oglio préfère remercier ses détracteurs et confirme que son groupe aura besoin de sérénité pour amorcer une nouvelle série de matchs sans défaites et donc de confirmer sur la durée.

Ce succès, c’est un signal. Nous, on trace. Bien sûr, je sais lire. Je ne vais pas rentrer dans cette polémique. Je vais plutôt dire merci. Je dis merci. Nous seuls, on sait ce qui se passe. Il n’y a pas ce que l’on croit. Du tout. On ne va pas rentrer dans les détails. On est dans notre projet, au quotidien ca bosse. Ce qui a été inventé a été inventé. On a toujours tracé sur la même voie, avec du travail, des plans de jeu. Parfois ça ne fonctionnait pas. On a certainement besoin de sérénité. Pendant qu’on parlait de moi, les joueurs ont pu bosser. Je dis merci.

Article précédent
SB29 0-7 MHSC : les notes du Midi Libre
Article suivant
Le MHSC songerait à recruter Luca Zidane
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?