Déclaration

L’Esprit Paillade selon Khazri

101

Interwiewé par le Midi Libre, l’attaquant du MHSC a donné sa vision des choses. A propos du club, comme de la mentalité des joueurs.

« Vous avez très vite saisi l’esprit Paillade en quoi consiste-t-il selon vous ? »

Ne rien lâcher sur le terrain, on n’a pas le budget de certains clubs de L1 mais on doit compenser par autre chose, le don de soi.

Khazri, un profil qui en rappelle d’autres

La détermination du joueur, marquée par son engagement, et plus largement, son esprit Paillade, sont utiles à l’attaque du MHSC. Fébrile sans lui, ou du moins, moins inspirée. A la remarque sur son travail défensif, et son implication, celui-ci a répondu une phrase très vraie, surtout au vu des derniers matchs des joueurs de la Paillade (notamment face à Angers, défaite 2-1) :

Des buts on va en rater, j’en raterai aussi mais là où on ne doit pas être en dessous, c’est dans l’engagement.

Premier but pour Wahbi Khazri sous les couleurs du MHSC en Ligue 1 - MHSC OnAir
Il avait su ouvrir son compteur face au PSG. Preuve que même face à la meilleure équipe de France, et même devancés au score, on peut toujours trouver des ressources.

Contre Angers, hormis le but, Montpellier ne s’est procuré aucune occasion concrète. Attestant certainement d’un manque d’engagement sur ce match. Les confrères de Midi Libre lui ont alors posé une question, à juste titre, sur cette instabilité dans les résultats :

[Midi Libre] : « Comment vous expliquez les hauts et les bas de l’équipe depuis le début de saison ? « 

J’ai du mal à l’expliquer, il y a deux matchs qu’on ne doit pas perdre : Auxerre à domicile, Angers là-bas. On prend deux buts à chaque fois, on doit être plus tueur dans la surface défensive. Angers et Auxerre étaient à notre portée, si on prend les occasions des deux équipes sur les deux matchs, il n’y en a pas plus de 5 et on en prend 4. Les buts, on les donne à chaque fois, c’est ce qui est dommageable.

Arrivé cette année, Khazri a montré des éléments qui peuvent nous laisser espérer qu’il devienne notre mentor offensif.
Si toutefois, cette dynamique n’est pas éphémère. Interview complète du Midi Libre à découvrir (ici)

A suivre…

Article précédent
[Sélection] Joris Chotard convoqué avec les Bleus Espoirs
Article suivant
MHSC-RCSA : le groupe pailladin
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Quel mini bilan tirer à la trêve, après 8 journées ?