L’avis sans filtre

L’avis sans filtre [SRFC 3-0 MHSC] : « C’est de pire en pire… »

411

Seulement 13 journées jouées et que cette saison parait longue… Face à Rennes, le MHSC n’a pas réitéré sa dernière performance en terres bretonnes (0-7 face à Brest). Au contraire, une fois de plus, les pailladins ont coulé individuellement et collectivement. Pour revenir sur cette rencontre et la situation pesante autour du club, @DiFleuro a répondu à toutes nos questions sans filtre.

Montpellier n’y arrive toujours pas et concède sa 9e défaite de la saison. Quel est ton regard sur cette rencontre ?

C’est de pire en pire. J’ai vu 11 spectres sur le terrain en première mi-temps, qui ressemblaient à un jeu de quilles de bowling, prêt à voler en éclat sur chaque offensive rennaise. Pas un joueur pour rattraper l’autre. La seconde mi-temps semblait légèrement moins affreuse, il y avait un tout petit peu plus de hargne, mais bon, entre les immenses trous au milieu de terrain et les oublis défensifs, en passant par les tentatives de contre attaque de joueurs esseulés qui ne bénéficiaient d’aucun soutien de coéquipier, on ne pouvait rien espérer de mieux. Et c’est toujours aussi inquiétant.

Comment expliquer que le MHSC se trouve dans une telle situation après plusieurs années de stabilité dans le top 10 ?

La genèse de tout ça date de la fin du mandat de Der Zakarian. On a mangé notre pain blanc, on s’est appuyé notamment sur le tandem Delort-Laborde qui fonctionnait divinement bien et sur une harmonie de joueurs d’âge moyen et d’anciens, bien que peu de jeunes pouvaient prétendre exister en équipe première. On a voulu tenter de colmater cette brèche là, ce qu’on peut considérer comme fait avec plus ou moins de réussite aujourd’hui, mais on en a ouvert d’autres en voulant s’ouvrir sur ce projet de nouveau stade/équipe rajeunie/nouveau coach. On s’est créé de nouvelles carences.

On s’est sabordés seuls en négociant mal le virage de l’après Der Zak et l’ouverture sur un nouveau projet. Puis par la suite, il y a aussi eu ce mercato mal géré cet été, où l’on a plus sauté sur des opportunités que tenté de construire un groupe destiné à coller à un schéma tactique précis ou à une philosophie précise (que l’on ne distingue toujours pas aujourd’hui d’ailleurs dans le sens où l’on a pas vraiment d’identité de jeu très marquée). Les besoins du coach n’ont pas été pourvus, et peut être aussi que son message ne passait plus, au moins sur l’agressivité, mais c’est difficile à dire comme nous ne sommes pas dans la tête des joueurs.

C’est dur d’exister sur la longueur en Ligue 1 et on le voit bien ces dernières années notamment avec Bordeaux et Sainté : tu ne peux pas te permettre de te tromper dans l’orientation et dans la philosophie que tu veux insuffler dans ton club. Si tu te trompes dans les plus hautes sphères du club, il y aura des répercussions sur le terrain et c’est ce qui nous arrive.

La direction et Laurent Nicollin en premier doivent se remettre en question.

Par conséquent, comment remédier à tout cela ? Une gueulante de Nicollin ? Un mercato hivernal animé ? Autre chose ?

Il ne faut pas faire les choses à l’envers. Avant de se lancer dans un mercato, il faudrait déjà se fixer sur le coach. C’est lui qui doit manifester ses besoins en fonction de son projet tactique. Donc soit on acte du maintien de Pitau, pour lequel je suis pessimiste, soit on embauche un nouvel entraîneur. De là, on pourra commencer à ébaucher un système de jeu et éventuellement se projeter sur des joueurs à recruter qui pourraient rentrer dans ce cadre. Marre des recrutements hasardeux d’opportunité et autres petites faveurs faites aux copains agents. Faut de la cohérence et du pragmatisme maintenant.

Ensuite, il est évident que le groupe doit être maintenu sous pression. Quand on entend les discours d’après match des joueurs…. Je n’ai pas l’impression que le groupe soit en mode commando ni conscient de ce qui est en train de se jouer. Il semble nécessaire que quelqu’un les secoue et les incite à se mettre dans l’état d’esprit de ce qu’on est en train de jouer : le maintien. Le plus tôt sera le mieux. Marre de la désinvolture, du manque d’agressivité et de réaction sur le terrain.

Si la direction décidait de ne pas conserver Romain Pitau, quel coach devrait prendre sa place selon toi ?

J’aimais bien Pélissier, habitué aussi bien des montées que des combats pour le maintien, et dont j’appréciais la philosophie de jeu à Lorient, Amiens…. Mais bon, il a signé à Auxerre. Sinon, pour moi c’est hyper compliqué. Il y a une grosse hype autour de Lamouchi et de Garde qui ne me tentent pas du tout. Girard est en retraite et ne pourra pas entraîner à nouveau, sauf éventuelle dérogation, mais même si je l’aime, il faut laisser le passé là où il est. Antonetti, c’est sûr qu’à court terme ça pourrait être une solution car il connait très bien le championnat et soufflerait dans les bronches des joueurs, mais est-ce qu’on peut réellement se projeter dans l’avenir avec lui ? Je n’en suis pas sûr du tout.

Nous ne sommes pas assez « bankable » pour attirer des coaches de renom, donc il est vrai qu’il faudra être malin. Beaumelle qui intervient sur FBH est très intéressant par exemple. Halilhodzic j’aurais beaucoup aimé, même s’il est au-delà de la limite d’âge, Chris Wilder ou Valérien Ismaël aussi, qui sont des entraineurs sur le marché, surement beaucoup trop chers pour nous, mais on peut rêver… Après, à titre perso et quitte à prendre des risques, je rêve de Garny à la tête de l’équipe première un jour, mais c’est un vœu pieux…

2 points seulement d’avance sur le premier relégable. Faut-il clairement s’inquiéter d’une descente ?

Évidemment. Tout indique à ce jour qu’on est sur une pente dangereusement glissante. Le plus tôt le club s’en apercevra, le plus on aura de chances de s’en sortir. Personne n’est à l’abri d’une descente. Mais je pense qu’on a encore notre destin entre nos mains à condition de faire les bons choix dans les semaines à venir.

Le MHSC se déplace à Clermont la semaine prochaine. Qu’attends-tu de cette rencontre ?

Une victoire, des buts, un sursaut. J’attends tout sauf ce que je vois depuis plusieurs matches. Mais le pire c’est que je pense qu’on en est capables.

Une petite idée de la composition que tu voudrais voir débuter ?

Difficile à dire, car je ne sais pas si ça va aller pour Omlin, Tchato, etc….

Probablement : Omlin (s’il est rétabli), Cozza/Estève/Jullien/Tchato (ou Sacko si Tchato blessé) – Ferri/Chotard – Maouassa/Savanier/Nordin – Wahi

Enfin, y’a t-il sujet que l’on n’a pas abordé et sur lequel tu voudrais t’exprimer sans filtre ?

Aucun en particulier.

 

Un grand merci à @DiFleuro d’avoir répondu à toutes nos questions sans filtre et pour sa qualité d’analyse de la situation actuelle du club. Si vous souhaitez être le prochain ou la prochaine interviewé(e), n’hésitez pas à nous contacter !

Article précédent
Le terrible record égalé par le MHSC …
Article suivant
Khalil Fayad : « Le travail, c’est essentiel »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

11ème à 10 journées de la fin du championnat, à quelle place voyez-vous finir le MHSC ?