Que devient-il ?

[MHSC-OM] Que devient-il ? Morgan Sanson

1,014

À l’occasion de la seizième journée du championnat, le MSHC est allé contre toute attente battre Lorient. La faute à Téji Savanier, auteur de l’ouverture du score d’un superbe coup franc dès la troisième minute, et au break signé Elye Wahi de la tête peu après le quart d’heure de jeu. Fort de ce succès en terres bretonnes, le MHSC reçoit aujourd’hui l’Olympique de Marseille pour le premier gros choc de l’année à la Mosson. Les joueurs montpelliérains arboreront une tunique spéciale au moment de recevoir l’OM. Les hommes de Romain Pitau porteront un logo inhabituel au niveau de l’épaule droite : celui de la candidature de la ville héraultaise au titre de capitale européenne de la culture en 2028. Cette dix-sept journée de Ligue 1 est pour nous l’occasion de prendre des nouvelles d’un joueur ayant évolué dans ces deux clubs français : Morgan Sanson.

Ses débuts professionnels au Mans FC

Natif de Saint-Doulchard, près de Bourges dans le Cher, Morgan Sanson découvre le football au Gazélec Bourges puis au Bourges 18 et au pôle espoirs de la Ligue du Centre, avant de rejoindre Le Mans FC en 2009. Le jeune milieu de terrain intègre le centre de formation du club manceau.

 Morgan Sanson, chez nous, c’est un peu l’exemple de la trajectoire « parfaite » dans le sens où son chemin s’est fait sans aucun accroc. À partir du moment où il a quitté le Pôle, il en a été de même.

Corrobore Jérôme Monot, le directeur technique régional de la Ligue Centre-Val de Loire. Après 3 saisons passées au centre de formation, Morgan Sanson rejoint l’effectif professionnel du club au début de la saison 2012/2013. Il dispute son premier match professionnel dès la seconde journée de championnat de Ligue 2. Le , Morgan signe son premier contrat professionnel. A l’issue de cette saison, Morgan Sanson finit par rejoindre le MHSC en

Révélation au MHSC, confirmation à l’OM

À seulement 20 ans, Morgan Sanson connaît des débuts tonitruants avec le club héraultais. Débarqué sur la pointe des pieds en juin 2013, acheté 700 000 euros par un Louis Nicollin généreux, soucieux d’aider ses amis manceaux en grandes difficultés financières, le jeune milieu de terrain a rapidement convaincu ses entraîneurs, au point de s’installer durablement dans l’entrejeu du MHSC. Vif, rigoureux, bon tacleur et techniquement doué, Morgan Sanson enchaîne les bonnes prestations et dispute 32 matches pour sa première saison dans l’élite ! La saison suivante, avec les départs actés de Rémy Cabella et de Benjamin Stambouli, le jeune international espoir devient à seulement vingt ans l’un des cadres du MHSC.

Depuis mon arrivée à Montpellier, j’ai eu la chance de travailler dans la plus totale sérénité et j’ai franchi un palier. Mais il reste tellement à faire pour aller plus haut. Notamment dans la régularité des performances.

Joueur complet dans ce qu’il représente et dans ce qu’il dégage, Morgan Sanson a su faire preuve de régularité dans ses performances sous la tunique montpelliéraine. En trois ans et demi sur les bords de la Mosson, le joueur formé au Mans est devenu l’un des chouchous du public pailladin. Il aura découvert la Ligue 1 avec le MHSC et disputé 106 rencontres sous les couleurs orange et bleu pour 13 buts inscrits.

, Morgan Sanson rejoint l’Olympique de Marseille. Dès sa première saison dans la cité phocéenne, il remporte le titre de meilleur passeur du championnat avec douze passes décisives. Sanson, qui s’est affirmé comme un titulaire indiscutable dans l’esprit de Rudi Garcia, réalise un bel exercice et termine finaliste de la Ligue Europa la saison suivante.

 C’était un joueur complet. Dans ce qu’il représente et dans ce qu’il dégage, tu as l’impression que c’est actuellement toujours la même personne. Il savait ce qu’il voulait, et il avait un atout indéniable : une vraie force de caractère, tout en étant à l’écoute. À partir de là, le Pôle ne pouvait que lui apporter énormément. Quand tu vois, aujourd’hui, ses contrôles orientés ou ses prises de balle. Il le dit lui-même : il en a réalisé, des gammes techniques à l’entraînement, et ces répétitions de gestes lui ont permis de se perfectionner. 

Dauphin du PSG pour sa troisième saison, Morgan Sanson découvrira la Ligue des Champions avec l’OM. Il disputera plus de 150 matches sous la tunique phocéenne. En janvier 2021, Morgan Sanson est transféré de l’Olympique de Marseille à Aston Villa pour une grosse quinzaine de millions d’euros. Le milieu de terrain se lance ainsi un nouveau défi tout en conservant son statut d’exemple à suivre chez les jeunes.

Que devient-il ?

Après quatre années passées à l’Olympique de Marseille, Morgan Sanson quitte donc son pays natal pour l’Angleterre en janvier 2021. Se frotter au ballon britannique et sortir de sa zone de confort hexagonal constituaient pour Morgan, des défis excitants. Pour sa première saison en Premier League, le natif de Saint-Doulchard dispute 12 petites rencontres sous les ordres de Steven Gerrard. Au mois d’août dernier, le coach anglais ouvrait déjà la porte à un départ de son joueur français.

Morgan a été très professionnel, il a été calme, il s’est bien entraîné, mais en même temps, il est frustré par son temps de jeu. Je respecte cela, je comprends cela, donc si quelque chose atterrit pour Morgan qu’il veut partir, nous ne nous mettrons pas en travers de son chemin. En même temps, il s’entraîne bien et pousse pour revenir dans le cadre.

En manque de temps de jeu à Aston Villa, Morgan Sanson aurait pu se relancer à l’Espanyol Barcelone l’été dernier. Mais les deux clubs n’ont pas réussi à finaliser le transfert dans les temps. Morgan Sanson semble être dans une impasse à Aston Villa. Le Français n’a pas disputé la moindre minute avec le club de Birmingham cette saison.

Morgan Sanson est donc devenu un second choix à Aston Villa. L’ancien joueur de l’OM, que son nouveau manager Unai Emery connaît bien, pourrait être poussé vers la sortie durant ce mercato hivernal. Toutefois, selon la presse Britanique, le coach espagnol des Villans veut laisser une dernière chance à son joueur de faire ses preuves.

Passer du dauphin de Ligue 1 au dix-septième de la Premier League 2019-2020 représentait-il vraiment une avancée sportive pour Morgan Sanson ? Le joueur français espère désormais convaincre Unai Emery de lui donner du temps de jeu.
Article précédent
Arsenal intéressé par Elye Wahi
Article suivant
MHSC 1-2 OM : Montpellier passe à côté et s’incline logiquement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?