Radio

Le gros coup de gueule d’un supporter pailladin contre la direction

2,317

Après la défaite innaceptable dimanche dernier, celle de trop, les réactions se multiplient sur les réseaux, et à la radio

Comme Adrien, fervent supporter pailladin qui s’est invité dans l’After Foot, pour pousser un gros coup de gueule sur la direction du MHSC

« On a un président qui se fout de notre gueule »

Il n’y est pas allé par quatre chemins. Avant de rentrer dans le vif du sujet et de mettre le doigt sur les problèmes, Adrien pousse un gros coup de gueule à destination du président :

Je suis dégoûté de la défaite d’hier, et tous nos confrères pailladins aussi. On a un président qui se fout de notre gueule, un président qui a été très condescendant envers un journaliste local Bertrand Queneutte que je salue. Qui est passé dans son émission et qui dit que la faute et le problème de Montpellier, ce sont les tweets qu’envoient les montpellierains par-ce qu’on est trop dur avec eux. Eux ne comprennent pas la situation catastrophique dans laquelle on est. On va descendre en Ligue 2, je vous l’annonce qu’on descendra en Ligue 2.

Toute une direction ciblée

En passant par l’entraîneur, le président, mais surtout le directeur sportif, ce supporter pailladin n’épargne personne. Et cible en particulier Bruno Carotti, le DS du club, à qui il reproche une incompétence et de faire du « copinage » :

On enchaine défaite sur défaite, on n’a pas d’entraîneur actuellement, on a un président qui est à la ramasse, on a un directeur sportif Bruno Carotti qui ne sait pas ce que c’est une cellule de recrutement.. donc on a un recrutement qui est complètement raté, et basé juste sur le fait qu’il a des copains qui sont des agents. Il n’y a pas de réelle direction sportive. Quand on voit des clubs comme Lens, comme Reims, pourquoi nous on fait pas ça ?!

Une manière de travailler que Daniel Riolo confirme, en tout cas qu’il repère dans de nombreux clubs du calibre de Montpellier :

« Des directeurs sportifs qui ne travaillent plus »

Dans beaucoup de clubs de ce type là, malheureusement ce que tu dis est vrai. C’est un problème qui est réel, c’est des directeurs sportifs qui ne travaillent plus, qui appellent 3/4 agents qui viennent avec le catalogue et qui disent « place moi un ou deux joueurs comme ça ». Et il y a pas de travail de fond pour construire quelque chose.

Un problème plus profond ?

À son tour, Florent Gautreau y va de son point de vue, et relève un problème plus profond. Une identité forte que représente le nom « Nicollin » à Montpellier, d’abord incarnée par Louis, puis par ses fils, et qui ne doit pas être écornée ni remis en question.

Dès qu’on parle de Montpellier, on parle directement de Nicollin, ha oui mais Nicollin Nicollin. Alors Nicollin, Loulou bien sur, mais en cascade son fils, ses fils mais en l’occurrence son fils. Il y a quand même un respect pour le nom qui est justifié d’ailleurs en grande partie, mais qui empêche aussi d’avoir un esprit critique. – comparaison Aulas à Lyon- À Montpellier c’est pareil, qu’est-qu’on fait ? Est-ce que quelqu’un veut s’attaquer à ce club meme localement, politiquement c’est très compliqué de toucher à ça. Tant que tu peux pas toucher à ce modèle qui vivote, et tourne un peu en rond, tu n’avanceras pas et certaines saisons évidemment tu risques de descendre.

Article précédent
[Anciens] Florent Mollet signe au FC Nantes
Article suivant
[MHSC 0-3 FCN] Top of The Tweets

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?