Interview

Joris Chotard évoque son avenir

91

Homme fort du milieu de terrain du MHSC depuis le retour de Michel Der Zakarian, Joris Chotard a pris du galon. Devenant titulaire indiscutable au MHSC et étant même convoqué lors des rassemblements des bleuets. Un cap franchi qui peut en appeler d’autres, ici ou ailleurs.

Auprès du Midi Libre, Joris Chotard s’est entretenu sur sa situation au MHSC, son évolution et donc son avenir.

Le retour de Der Zak’ a libéré Chotard

Reconnaissant du rôle d’Olivier Dall’Oglio sur son évolution, le milieu de terrain reconnaît qu’il était dans un certain confort, et que le retour de Michel Der Zakarian lui a permis de franchir un vrai palier.

J’ai passé un cap. Avec le coach Dall’Oglio, je sentais que l’on comptait sur moi, j’avais pris énormément confiance, mais je restais dans des choses simples. Quand on n’expérimente pas autre chose, on se dit que l’on fait très bien ce que l’on nous demande. Depuis son retour, le coach Der Zakarian m’a poussé vers un dépassement de fonction et un rôle de milieu moderne. Il m’en a énormément parlé, m’a beaucoup aidé. Maintenant, même sans me parler, je sais ce qu’il attend de moi.

« J’ai envie de jouer une compétition européenne »

Sujet inévitable, l’avenir. Très courtisé cet été avec des divers offres et intérêt venant de l’Europe, Joris Chotard est finalement resté, faute de proposition alléchante pour le MHSC. Le joueur de 22 ans a conscience de l’impact d’un départ, et de la décision à prendre. Il se réfère à certains qui ont quitté le club, et qui n’ont pas su s’imposer ailleurs.

On ne connaît jamais le bon moment, on n’est jamais sûr du choix. Des joueurs très confirmés de Montpellier sont partis mais ont eu du mal ailleurs.

Puis, Joris Chotard avoue sans surprise ses ambitions et son envie de jouer l’Europe. Et s’il doit quitter l’Herault, ce dernier veut le faire avec la manière.

Mais, comme tout joueur, j’ai envie de jouer une compétition européenne, si possible avec Montpellier. Tout joueur a envie de sortir de son confort, de voir ce qu’il peut faire plus haut. […] Si je dois partir un jour, je veux bien faire les choses, en accord avec le club qui m’a donné ma chance. Je ne veux pas faire aux autres ce que je ne veux pas qu’on me fasse.

Sur le terrain comme ses propos, mentalité exemplaire.

Article précédent
Issiaga Sylla blessé et forfait à son tour pour Lorient !
Article suivant
[Féminines] Les Montpelliéraines tenues en échec par l’ASSE (1-1)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Quel a été le meilleur pailladin de la saison ?