Interview

Dall’Oglio : « Moi je travaille, je donne tout ce que j’ai donné »

603

Auprès de France Bleu Hérault, Olivier Dall’Oglio a évoqué sa situation actuelle avant d’affronter Brest ce dimanche 

comme on est dans une société de résultats, et que des fois ça ne creuse pas plus loin, on entend les commentaires. Mais moi, ce n’est pas mon problème, ce n’est pas moi qui vais arrêter les commentaires. Moi, je travaille, je donne tout ce que j’ai donné, les joueurs font la même chose, on affine de plus en plus. Nous, on doit être dans cette démarche là (…) Pour le reste, ce n’est pas moi qui décide certaines choses et je ne vais pas m’inquiéter pour des choses que je ne maitrise pas. En revanche, je m’inquiète de savoir si on peut améliorer les choses. Ca, c’est mon quotidien. »

Conscient des critiques qui lui sont adressées, le technicien pailladin regrette cette façon de réagir :

du moment qu’il n’y a pas de résultat, le premier fusible reste l’entraîneur. Ce n’est pas toujours logique, on en parle entre nous les entraîneurs, mais c’est devenu une règle.

 

Et dément des éventuels problèmes internes le concernant, dont on a entendu ces dernières semaines :

[…] On échange, tous. Il me semble qu’il y a cette cohésion là. C’est plutôt l’extérieur qui fait que… parce qu’on est dans le monde du football qui est comme ça (…) Il faut aussi vendre du papier, et plus puisqu’il y a internet. Il faut faire, il faut faire, et des fois trop. Des fois, on invente aussi. Et ca donne parfois une image un peu faussée.

L’interview complète à lire ici via France Bleu Hérault.

Article précédent
Comment jouer sans Téji Savanier ?
Article suivant
Wahbi Khazri : de la force à apporter
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après la défaite à Toulouse, qu'est ce qui vous inquiète le plus ?