Tactique

Wahbi Khazri : de la force à apporter

250

Le MHSC devra donc composer sans son meneur Savanier. Dans la déroute de dimanche dernier, rares ont été les joueurs à briller. S’il n’a pas marqué, notre numéro 99 a présenté certains éléments motifs d’espoirs.

Beaucoup de volonté

En dépit du manque d’efficacité de nos attaquants, le numéro 9 s’est montré généreux dans les efforts en attaque. Un ingrédient permettant un pressing haut. Utile pour éviter de subir des attaques construites. Des efforts efficaces, pour récupérer des ballons. Aux bons endroits. Et insuffler beaucoup de motivation au reste du groupe, à se projeter plus rapidement. Une attitude que l’on pouvait d’ailleurs retrouver dans ses propos pour justifier son choix de jouer pour le MHSC.

Forcément, quand tu te sens désiré, tu n’as qu’une seule envie qui est de rendre la pareille et maintenant ce sera à moi d’être performant et d’amener le meilleur de moi-même.

Ligue 1 - MHSC - AJ Auxerre : L'album photo

Elu homme du match (MHSC-AJA) par des supporters pailladins (d’après les sondages montpelliérains), il ne manquera qu’un but pour couronner cette volonté. 

N’est-ce pas une opportunité ?

Dans la faiblesse de devoir composer sans son maestro, le MHSC doit y trouver une force. Apprendre à ne pas dépendre de son numéro 11, ou du moins, de pouvoir se débrouiller sans. Et de ce fait, faire émerger d’autres leaders, et d’autres ressources. L’absence de Teji est à coupler à celle de Fayad (suspendu un match malgré la sévérité). Une situation dans laquelle Khazri aura grand à profiter.

Article précédent
Dall’Oglio : « Moi je travaille, je donne tout ce que j’ai donné »
Article suivant
[SB29 – MHSC] Que devient-il ? Geoffrey Dernis
Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Après avoir retrouvé la victoire face à Strasbourg, êtes vous confiants dimanche face à Toulouse ?