Tactique

À Montpellier : le changement, c’est maintenant ?

218

Après 6 mois et un système de jeu arrêté avec la CAN et ses titulaires absents, le public semble en avoir marre de voir son équipe apathique, sans envie et ce depuis cette triste date du match arrêté face à Clermont.

En effet, depuis le 13 août date du début de championnat, les pailladins se sont imposés une seule fois à la maison. Chose qui n’a pas dû arriver depuis longtemps. On ne fait plus peur. Alors pas d’excuse de la pelouse en piteux état. Les deux équipes jouent sur le même terrain ! Seulement 2 buts inscrits sur les 5 derniers matchs en L1, un jeu stérile et un public qui ne reconnaît plus son équipe.

Les joueurs ont pourtant été pris d’envie, de coups d’éclat (victoire écrasante à Lyon), de belles choses à Strasbourg, belle victoire à Lorient et depuis ce match contre Clermont : l’équipe n’est plus. Elle vivote grâce aux pénaltys et aux coups de pieds arrêtés. Où est le fond de jeu ? Un jeu qui va vers l’avant, où l’on attaque.

Le repositionnement de Téji Savanier qui n’apporte plus autant qu’il peut le faire, ne casse plus autant ces lignes, qui ne délivre plus autant de ballons savoureux dont il en avait l’habitude.

Le match de Lille, résumé de cette saison

Ce dernier match contre Lille, c’est peut-être le résumé de la saison. Une défense plutôt sérieuse (8ème de Ligue 1), mais une attaque trop timide. Comme face à Marseille ou Lens à domicile, Montpellier n’a pas su faire la différence. Il y avait un grand Lucas Chevalier en face, certes, mais à 11 contre 10, tu ne peux pas te regrouper à 5 voire 6 en défense ! Les latéraux ne sont pas assez percutants, nos attaquants sont muets depuis trop longtemps. À l’instar d’Akor Adams, bien trop seul devant.

Après le match, Christopher Jullien sur une question posée par un supporter : « Pourquoi n’avez-vous pas attaqué et êtes restés à 5 joueurs derrière sans vous projeter ? » répondait à demi-mot … « On ne fait qu’appliquer les consignes du coach » On avait l’impression qu’il était dégoûté du schéma proposé.

Joueurs, président, entraîneur, on compte sur vous !

Alors oui, il manque du monde parti à la CAN, oui il y a des blessés, mais l’équipe doit réagir. À commencer par les cadres et le coach. Une remise en question, et du renouveau. Avec notamment un nouveau système de jeu, et un esprit plus conquérant. Celui que l’on avait connu lors de son retour la saison dernière.

Avec un calendrier compliqué qui nous attend et un bas de classement très resserré où la lutte sera intense, il faudra un nouveau Montpellier pour ne pas connaître une descente. Michel, Laurent, joueurs, on compte sur vous ! À commencer par ce samedi à Rennes !

Article précédent
Le Roazhon Park, un stade qui ne réussit pas au MHSC…
Article suivant
[SRFC-MHSC] Le onze pailladin !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ
Veuillez saisir une adresse e-mail valide.
Vous devez accepter les conditions pour continuer

Voyez-vous le MHSC se maintenir en Ligue 1 ?